Eure : village des marques McArthurGlen. Les « pro » ont confiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eure : village des marques McArthurGlen. Les « pro » ont confiance

Message par Asulf le Dim 13 Nov 2011 - 17:56

Grand débat qui anime la vie commerçante

VILLAGE DE MARQUES.Le dossier McArthur passe aujourd'hui devant la commission nationale d'aménagement commercial. Pro et anti sont dans l'attente.

Après un avis favorable de la commission départementale d'aménagement commercial, en juin dernier, le projet de villages de marques McArthurGlen à Douains (près de Vernon) sera étudié aujourd'hui par l'instance nationale. Pour Hervé Herry, président de l'association de citoyens-consommateurs CRI (Construire-rassembler-innover), qui soutient ce projet depuis la première heure, il ne fait guère de doute que le vote lui sera favorable. « Je suis confiant, très confiant, et serein, affirme-t-il. C'est un excellent dossier. La décision d'une commission nationale peut, bien sûr, réserver des surprises et rien n'est fait avant le vote. Mais tous les arguments sont en faveur du village de marques. »
Quatre recours ont toutefois été déposés contre le dossier McArthur (lire par ailleurs). Une opposition qui n'entame pas l'optimisme des défenseurs du projet.
« Cette affaire dépasse la dimension économique et commerciale, reprend Hervé Herry. C'est un dossier politique, avec la perspective des échéances électorales. Les commerçants font du lobbying auprès des élus locaux, notamment ceux d'Evreux. Ces derniers ont une vision du développement économique eurois qui passe prioritairement par le secteur ébroïcien. D'ailleurs, le Comité économique social et environnemental d'Evreux disait clairement dans un rapport que ce projet aurait mérité la centralité de la capitale de l'Eure. Si McArthur avait axé son projet près d'Evreux, les élus du secteur l'auraient soutenu. »
Aujourd'hui, la Commission nationale d'aménagement commercial (Cnac), qui regroupe quatre hauts fonctionnaires d'Etat et quatre personnalités désignées pour leur compétence en matière de distribution, de consommation, d'urbanisme, de développement durable et d'aménagement du territoire, fonderont leur décision sur trois critères. L'aménagement du territoire et l'effet du projet sur l'animation de la vie urbaine et rurale et sur les flux de transport. La qualité environnementale (architecture, aspect extérieur, matériaux utilisés, couleurs, insertion paysagère, végétalisation du site, consommation d'énergies…). Et la protection des consommateurs qui recouvre les questions générales de sécurité de la clientèle (circulation, accès, magasin, produits) ainsi que les droits des consommateurs (information, confort d'achat, service après-vente, services divers proposés, concurrence…).
avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum