Éolien offshore

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Éolien offshore

Message par Nez-de-Cuir le Ven 26 Aoû 2011 - 16:20


Venant de faire un tour par le Nord de la France, la Belgique, je peux dire que les champs éoliens sont laids, on pouvait être séduit par un moulin à vent mais jamais par une tour éolienne...
avatar
Nez-de-Cuir


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éolien offshore

Message par Virginie le Ven 30 Sep 2011 - 7:42

Eolien : Areva fait le choix du Havre

Annoncée au grand public au travers de deux quotidiens (les Echos et Paris-Normandie), l’implantion d’une nouvelle usine du groupe Areva au Havre est des plus prometteuses. Avec 1 000 emplois directs et de 3 à 4 000 emplois induits, cette nouvelle est en quelque sorte la concrétisation des efforts collectifs des acteurs économiques pour la constitution d’une réelle filière de l’énergie en Haute-Normandie. Il faudra néanmoins attendre un peu avant que celle-ci ne soit officielle…

la suite sur :arrow: Drakkaronline
30/09/2011

Situé à proximité du quai de Joannès Couvert, le site sélectionné « remplit toutes les conditions nécessaires à l’implantation de cette filière exigeante. En effet, le port du Havre dispose avant tout de facteurs géographiques très favorables : (…) infrastructures de qualité, tirant d’eau adapté », se sont dès hier réjouit les autorités portuaires du Havre.

Cette annonce intervient dans le cadre de l’appel d’offres lancé par le gouvernement de 3.000 MW sur cinq zones au large des côtes de la Manche et de l’Atlantique dont le cahier des charges a été présenté au mois de juillet dernier. Candidat à l’exploitation de cinq champs éoliens, Areva voit dans ce positionnement havrais une localisation stratégique : proximité immédiate pour les trois projets normands de Courseulles-sur-Mer (Calvados), du Tréport et de Fécamp (Seine-Maritime), mais aussi des côtes anglaises où les projets en cours sont deux fois supérieurs au programme français.
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éolien offshore

Message par Steinn le Mar 4 Oct 2011 - 7:44

Vents contraires

La commune de Pont-Hébert a dans ses cartons un projet de parc éolien qui ne fait pas l’unanimité. L’idée de développer ce type d’énergies alternatives a ses défenseurs et ses détracteurs. Une nouvelle fois, autour des mâts et des pâles d’éoliennes, c’est la crispation et le bras de fer.


Pont-Hébert aimerait installer des éoliennes sur son territoire.

Le maire de Pont-Hébert, Lucien Boëm, avance avec beaucoup de prudence sur ce dossier. Mais avec détermination. Il indique : “conscients des enjeux énergétiques et de l’importance du développement des énergies renouvelables dans la production d’énergie et d’électricité, la commune de Pont-Hébert a souhaité participer à l’effort national pour étudier la possibilité d’implanter des éoliennes sur son territoire”. La commune de Pont-Hébert a délibéré en faveur du dépôt de dossier de ZDE (Zone de Développement Eolien). En effet, seules les installations éoliennes implantées dans un tel périmètre peuvent bénéficier de l’obligation d’achat par EDF et par les distributeurs non nationalisés de l’électricité produite. Différentes modifications ont été apportées au dossier, au fil des mois. C’est maintenant à la Préfecture de donner son point de vue sur cet éventuel nouveau parc éolien.

“La beauté singulière des marais pourrait être mise à mal”
Certes, la création d’une zone de développement éolien ne préjugerait en rien des autorisations de construire qui seront nécessaires ensuite. Mais les sceptiques et les inquiets ont l’impression qu’on leur prépare en catimini un projet qui pose un certain nombre d’inconvénients. Habitant l’ancien presbytère du lieu-dit Esglandes à Pont- Hébert, M. Rémy Jamme est le président de l’association qui s’oppose à ces éoliennes. Il craint le saccage d’un beau paysage, le bruit, la relative proximité de lieux habités (environ 500 mètres)... Bref, si l’intention de la mairie est compréhensible, elle ne fait pas que des heureux. Au delà de Pont-Hébert, Mme Sinnika Gallois, habitant au Dézert et très attachée à la défense du patrimoine, craint qu’une implantation d’éoliennes comme prévu mette à mal la beauté singulière de l’espace des marais... “et aussi l’authenticité du patrimoine des alentours, pour lequel tant d’efforts de préservation ont été entrepris”. Sans compter les mauvaises répercussions sur le développement touristique en cours : “il y a des gens qui viennent sur notre territoire - en chambres d’hôtes ou ailleurs - parce qu’il est préservé. Qu’en sera-t-il si on leur propose un environnement dégradé ?” Dans d’autres communes proches aussi, le projet rencontre une certaine hostilité. Les conseils municipaux d’Amigny et du Hommet-d’Arthenay se sont prononcés majoritairement contre ce projet il y a quelques semaines. Quant à Gilles Cousin, qui travaille pour le lycée de Thère, il explique sereinement : “j’habite du côté de Marigny, donc je n’ai aucun enjeu personnel sur le sujet. Et je n’ai rien contre l’éolien. Mais je m’interroge, sans idées préconçues, sur l’intérêt d’un tel projet à cet endroit. Le site envisagé pour l’implantation n’est pas le sommet d’une colline, mais plutôt un creux. Des parcs éoliens comme il y en a près de Noirmoutier ou dans la plaine de Caen, je comprends. Là, je ne sais pas...”

Technique et controverses
Depuis une quarantaine d’années, l’éolienne sous sa forme contemporaine est devenue un concept à la mode. Mais bien avant ces éoliennes en plein champ du XXe siècle, l’énergie du vent a été domestiquée pour moudre le grain afin d’en faire de la farine avec les moulins à vent ! L’invention de la machine à vapeur, au XVIIIe siècle, a fait perdre de son intérêt aux moulins. Mais tout de même, la réflexion autour de l’énergie du vent s’est poursuivie. Et en 1890, la première véritable éolienne a été mise au point par le Danois Paul La Cour. Vers 1920, aux Etats-Unis, c’est l’essor dans les fermes des éoliennes type Marcellus Jacobs. Puis de nouveau apparaît un certain désintérêt pour l’éolien, en raison d’une matière énergétique disponible à profusion et peu chère : le pétrole. Avec la crise pétrolière dès les années 70, l’éolien connaît un second souffle. Mais les opposants leur reprochent leur inesthétisme, le bruit parasite généré, le danger pour les oiseaux...

Source :arrow: Ouest-france
avatar
Steinn


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éolien offshore

Message par Virginie le Lun 7 Nov 2011 - 7:48

Implantation d'un pôle industriel d‘éoliennes offshore à Cherbourg

Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, Jean-François Legrand, Président du Conseil Général de la Manche et Bernard Cazeneuve, Député et Président de la Communauté Urbaine de Cherbourg se félicitent qu’Alstom ait retenu le port de Cherbourg, démontrant ainsi les qualités et avantages de ce port géré par PNA, pour implanter son pôle industriel dédié à l’éolien offshore, en complémentarité avec le port de Saint Nazaire.

la suite sur :arrow: Drakkaronline
07/11/2011

avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éolien offshore

Message par Steinn le Jeu 15 Déc 2011 - 8:15


Éolien offshore : Alstom s’implanterait aussi en Normandie, 500 emplois en vue

Le groupe français, impliqué dans plusieurs projets de fermes éoliennes offshore, étudie la production de systèmes d'ancrage d'éoliennes en Seine-Maritime.

Partie prenante dans le consortium formé avec EDF Energies Nouvelles et le danois Dong Energy dans le cadre de l’appel d’offres de l’Etat pour quatre des cinq futurs parcs éoliens offshore français prévus d'ici à 2016, Alstom pourrait installer une usine en Seine-Maritime.

Le président de la région Haute-Normandie, Alain Le Vern, l’affirme. Il a rencontré les dirigeants d’Alstom, qui "souhaitent implanter une usine pour fabriquer des systèmes d’ancrage, entre Fécamp où une filière de formation aux métiers de l’éolien est active et Le Havre".

Cette implantation, qui représente selon le président de région la création de 500 emplois, "ne retire rien aux projets d’Alstom à Cherbourg", insiste-t-il.

Alstom a récemment annoncé sa volonté intention d’implanter à Cherbourg (Manche), mais aussi à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), deux usines de production de mâts de 123 mètres de haut et de pâles d'une envergure de 73 mètres. Ces projets restent toutefois, comme le projet seinomarin, suspendus au nombre de parcs offshore dont le consortium pourrait se voir attribuer la construction et l’exploitation.

Le consortium n’est d’ailleurs plus candidat, après son retrait du parc offshore du Tréport qu’aux zones retenues au large de Fécamp en Seine-Maritime, de Courseulles-sur-Mer dans le Calvados, de Saint-Brieuc dans les Côtes-d’Armor et de Saint-Nazaire en Loire-Atlantique.

Le 13 décembre 2011 par Patrick Bottois


Source :arrow: Usinenouvelle.com
avatar
Steinn


Revenir en haut Aller en bas

Mer : les attentes de l'éolien offshore en Basse-Normandie...!!!

Message par JPL27 le Mer 14 Mar 2012 - 9:46

Cherbourg se prépare à l'implantation de deux usines de construction et d'assemblage d'éoliennes offshore et, d'ici deux ans, d'hydroliennes... l'article ici...
avatar
JPL27


Revenir en haut Aller en bas

Le Havre (76) : Vinci, Areva et GDF Suez dévoilent un méga-projet éolien...!!!

Message par JPL27 le Mar 27 Mar 2012 - 10:11

Un consortium regroupant Areva, GDF (GSZ 19.73 +0.28%) Suez (SZE 27 -3.23%) et Vinci (DG 39.37 -0.16%) a présenté lundi son projet de construction de trois énormes champs d'éoliennes off shore en Normandie grâce à un investissement de 2,5 à 3 milliards d'euros par site... l'article ici...
avatar
JPL27


Revenir en haut Aller en bas

seine maritime (76) : Tous unis pour les éoliennes au Havre...!!!

Message par JPL27 le Mer 28 Mar 2012 - 9:55

Pour montrer la solidité du projet havrais et remporter l’appel d’offres sur le marché de l’éolien offshore dont le verdict doit tomber dans les prochains jours, les partenaires étaient réunis au Havre lundi... l'article ici...
avatar
JPL27


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éolien offshore

Message par Virginie le Ven 6 Avr 2012 - 22:10

:arrow: la tribune.fr
06/04/2012

Cherbourg rit, Le Havre ne pleure pas

Claire Garnier, à Rouen

Cherbourg accueillera deux usines d'Alstom, partenaire du consortium qui se taille la part du lion avec trois des quatre sites attribués dans le cadre de l'appel d'offres. Au Havre, où l'on a craint un temps de n'obtenir ni parc éolien, ni usine, on respire. Areva, fournisseur du seul site de Saint-Brieuc aux côtés d'Iberdrola et Eole RES, y construira quand même deux usines.

Alstom a prévu d'implanter deux bases industrielles, l'une à Cherbourg (Manche), l'autre à Saint-Nazaire (Loire Atlantique). Le député-maire (PS) et président de la Communauté urbaine de Cherbourg (CUC), Bernard Cazeneuve, rappelle que ce premier appel d'offres représente "2.000 emplois pérennes" pour la région de Basse-Normandie, dont 1.000 pour la région cherbourgeoise qui vit aujourd'hui du nucléaire... avec EDF et Areva.

C'est une "nouvelle filière industrielle" qui démarre et sera, espère-t-il, confortée avec "l'énorme projet" d' hydroliennes en partenariat avec DCNS. C'est aussi un nouveau souffle pour le port de Cherbourg en perte de vitesse depuis plusieurs années. Bernard Cazeneuve est convaincu que le "travail en mode projet" avec des représentants de l'Etat et des collaborateurs de toutes les collectivités concernées a permis d'éviter la "diversion politique" pour se concentrer sur les "vrais enjeux infrastructures portuaires, d'immobilier et de formation", en partenariat avec le site de Saint-Nazaire.

Bien servi par ce premier appel d'offres, l'axe Cherbourg-Saint-Nazaire est déjà dans les starting blocks pour le "deuxième round" d'éolien offshore du deuxième semestre 2012. Enfin, confie Bernard Cazeneuve, les équipes sont également prêtes pour "contractualiser avec les territoires anglais".

Le port du Havre sera utilisé par les deux consortiums

La perfide Albion est aussi au centre des préoccupations des Havrais. Ces derniers ont eu très peur de se retrouver sans aucun "champ" à construire, donc sans usine. Ils ont été "sauvés" avec le champ de Saint-Brieuc (Areva - Iberdrola) et caressent l'espoir de récupérer le projet modifié du Tréport.

Au-delà des parcs français, les deux usines havraises annoncées par Areva (construction de pales d'éoliennes et assemblage de nacelles) pourront aussi construire les éoliennes britanniques, Iberdrola étant "attributaire de plusieurs champs de l'autre côté de l'eau", précise le député-maire UMP du Havre, Edouard Philippe. Ce dernier ne cache pas qu'il est intervenu politiquement sur le dossier. "Il est bien naturel qu'il y ait eu des interventions de la communauté havraise sur un dossier aussi stratégique. Pour Le Havre et le port du Havre, c'est l'opportunité d'une nouvelle filière industrielle".

Coup de poignard contre la Haute-Normandie

Satisfecit également du côté du Havre Développement, l'agence de développement de la région havraise qui réunit, ville, agglomération, Chambre de commerce et d'industrie (CCI) et port. Son directeur, Gérard Mercher, souligne l'intérêt de pouvoir nouer un "partenariat stratégique avec Iberdrola, le premier producteur d'électricité éolienne au monde, présent en Grande-Bretagne" (le premier gisement mondial). En marge du parc offshore de Saint-Brieuc, Gérard Mercher ajoute qu'il a des contacts réguliers avec les responsables du consortium EDF/Alstom. "Ils ont prévu d'utiliser le port du Havre comme port de base pour le travail d'assemblage final et aussi pour fabriquer les fondations d'éoliennes".

Sans un mot pour le futur site industriel havrais, le député (PS) de Seine-Maritime et président de la Communauté d'agglomération rouennaise, Laurent Fabius, a choisi de son côté, de commenter l'échec du projet du Tréport piloté par GDF SUEZ (140 éoliennes, 750 MW). "La décision de M. Sarkozy et de son gouvernement en matière d'énergie éolienne est un coup de poignard contre la Haute-Normandie. Elle montre combien ces gens-là se moquent de toute vraie ambition industrielle (...)"
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éolien offshore

Message par Berthon37 le Sam 7 Avr 2012 - 1:57

pensez écologie et emplois !!! pourquoi pas !!!! ce qui est de la faune !!! ça n'a que du bon !!!!
avatar
Berthon37


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum