Énigme n°59 - La cathédrale de Durham (Angleterre)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Énigme n°59 - La cathédrale de Durham (Angleterre)

Message par YG23 le Sam 22 Oct 2011 - 6:40

Je pense à la cathedrale de Canterbury en Angleterre .
avatar
YG23


Revenir en haut Aller en bas

Re: Énigme n°59 - La cathédrale de Durham (Angleterre)

Message par Asulf le Sam 22 Oct 2011 - 9:17

c'est bien une cathédrale mais pas Canterbury
avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Énigme n°59 - La cathédrale de Durham (Angleterre)

Message par YG23 le Sam 22 Oct 2011 - 16:33

Alors c'est la cathedrale de Durham


avatar
YG23


Revenir en haut Aller en bas

Re: Énigme n°59 - La cathédrale de Durham (Angleterre)

Message par Asulf le Sam 22 Oct 2011 - 22:23

c'est bien la cathédrale de Durham

Le siège ecclésiastique de Durham prend ses origines dans le diocèse de Lindisfarne fondé par Saint Aidan sur injonction de Oswald de Northumbrie vers l'an 635. Avec les invasions Vikings, les moines de Lindisfarne s'enfuirent avec les reliques de Saint Cuthbert qui furent entreposés, plus tard, en la cathédrale de Durham.
La cathédrale actuelle fut érigée par Guillaume de Saint-Calais, évêque de Durham. Cette cathédrale à une particularité: la voute de la nef est constituée d'arcs de style roman qui se croisent en diagonale (dit nervures). Auparavant, les arc romans ne se croisaient pas et "sautaient" de pilier en pilier. désormais les arcs se croisent entres quatre piliers disposés en carré. E.H. Gombrich fait dater cette technique architecturale de la construction de la cathédrale de Durham. Ce mode de conception de la voute est le trait d'union entre d'une part l'arc de style roman qui a dominé le XIe et le XIIe siècle, et d'autre part l'ogive de style gothique qui va dominer l'Église Catholique. Cette technique de croisement des arcs romans a révolutionnée l'architecture des églises qui se sont allégées, perdant peu à peu le caractère massif de leur façade de pierres au profit d'ouvertures plus nombreuses. L'art gothique continuera sur la même lancée.




explication bis


Les reliques de saint Cuthbert, un des saints les plus vénérés dans le Nord de l'Angleterre, furent transférées à Durham en 995, ce qui conféra au site un prestige religieux durable. Il est probable que ce soit le statut de saint Cuthbert qui inspira l’évêque Guillaume de Saint Calais (1081-1096) quand il entreprit en 1093 la construction d’une des plus remarquables cathédrales d’Europe. Elle est située dans un cadre impressionnant, dans une boucle de la rivière Wear qui est défendue à son endroit le plus étroit par le château. Ensemble, la cathédrale et le château formèrent un point fort du pouvoir normand au Nord.

Renouf Flambard, évêque entre 1099 et 1128, continua les travaux de la cathédrale ; le chœur fut terminé en 1104 avec l’installation du sanctuaire de saint Cuthbert à l’emplacement du maître-autel. Le chevet du XIIe s., modifié ultérieurement, reproduisait les dispositions habituelles des grandes églises normandes : abside saillante du choeur entourée des absides des bas-côtés. Par contre, les voûtes qui recouvraient autrefois toute la structure - celles de la nef furent remplacées en 1230 - sont tout à fait hors du commun ; il s’agit d’un des exemples les plus précoces, en Europe du nord-ouest, de voûtes sur croisée d'ogives.

Les transepts furent terminés autour de l’an 1130 ; ils étaient recouverts d’une voûte semblable à celle du chœur. Le décor de chevrons, sur l’un des piliers du transept sud, ainsi que sur les nervures de la voûte, est un exemple précoce d’un trait d’architecture qui deviendra courant dans les églises anglaises du XIIe siècle.

La nef, comprenant huit travées, fut achevée vers 1133. Les arcs en ogive de la voûte représentent une nouveauté architecturale d’importance. Ils sont plus solides que les arcs en plein cintre traditionnels et figurent parmi les premiers répertoriés dans un bâtiment roman. Le décor des parois latérales des bas-cotés, en arcatures aveugles aux arcs entrecroisés, ainsi que celui des piliers ornés de chevrons ou de cannelures, est tout à fait remarquable pour l’ époque.
avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Énigme n°59 - La cathédrale de Durham (Angleterre)

Message par Géneustrie le Sam 22 Oct 2011 - 22:30

Vraiment, une superbe cathédrale ! Bravo à YG23 !
A toi, donc, de nous proposer une nouvelle énigme !
avatar
Géneustrie


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum