A Caen, des chevaux ramasseront vos poubelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A Caen, des chevaux ramasseront vos poubelles

Message par Steinn le Lun 17 Oct 2011 - 10:19

Pendant un mois, Caen va expérimenter la « collecte hippomobile ». Les déchets du centre-ville seront ramassés par un Percheron, un cheval de trait. Un moyen de réintégrer le cheval dans la ville, et d’être écolo.

D’ici à la fin de l’année, « certainement vers la mi-novembre », pense Rudy L’Orphelin, maire adjoint en charge du développement durable, les sabots d’un Percheron bâteront les pavés du centre-ville de Caen… pour ramasser vos déchets. Le cheval sera mené par un cocher. Un employé de la Ville ramassera les poubelles et les entassera dans la calèche que le cheval traînera. Le Percheron emmènera ensuite les déchets jusqu’au quai Caffarelli, où les agents le débarrasseront de ses ordures. Une autre calèche avec un cheval proposera également des animations dans les quartiers de Caen. Tout ce matériel – et les chevaux – seront prêtés par la Ville de Trouville-sur-Mer, pionnière en la matière.
« Nous nous sommes aperçus que nous devions effectuer une deuxième tournée dans le centre-ville, car les corbeilles sont pleines à craquer, explique Rudy L’Orphelin. C’était l’occasion de lancer cette expérimentation. » L’arrivée des Jeux équestres mondiaux en 2014 a poussé la ville de Caen a servi de déclic, « en plus de l’aspect écologique et social », souligne Rudy L’Orphelin. Pour le moment, la Ville souhaite faire un test, pendant un mois, mais réfléchit déjà à l’utilisation de chevaux territoriaux pour d’autres services, notamment « pour remplacer certains véhicules motorisés des espaces verts ».
Le ramassage des poubelles ménagères à cheval, dans une ville aussi grande que Caen, « n’est pas envisageable, mais le cheval pourrait aussi ramasser, par exemple, les poubelles de tri des commerçants, en plus des corbeilles de la rue. » Pour l’heure ? Les agents municipaux doivent se familiariser à leurs nouveaux compagnons, et les chevaux être dressés pour « s’habituer à l’agitation urbaine… ».
L’initiative, née à Trouville-sur-Mer il y a une dizaine d’années, a fait des émules. À Saint-Pierre-sur-Dives, des chevaux emmènent les enfants à l’école. À Thury-Harcourt, les poubelles cartons sont aussi ramassées par les équidés. Ces chevaux territoriaux sont tous des chevaux de trait, dont 95 % étaient destinés à la boucherie et avaient disparu depuis de nombreuses années de nos rues.

Source :arrow: CoteCaen.fr
avatar
Steinn


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum