La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs

Message par Virginie le Mar 11 Oct 2011 - 22:09

La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs


La filière camembert AOP de Normandie est bien décidée à défendre son savoir-faire et à ne pas se regarder mourir face aux méthodes industrielles. Elle lance une campagne "d'éducation" du 28 octobre au 13 novembre prochain, présentée à Paris aujourd'hui.

C'est sur Internet et dans plus de 700 fromageries de France que la filière camembert AOP de Normandie a décidé de communiquer du 28 octobre au 13 novembre.

L'objectif est de promouvoir le camembert d'Appellation d'Origine Protégée (AOP) auprès du grand public "avant qu'un savoir-faire hérité du XVIIIe siècle ne se perde au profit de méthodes industrielles et d'une concurrence qui entretiennent la confusion du consommateu".

L'AOP donne la garantie d'un produit fabriqué selon un savoir-faire transmis de génération en génération et répondant à un cahier des charges très strict, imposant notamment une mise aux normes des exploitations et plusieurs dizaines de milliers d'analyses biologiques par an.

"Loin du folklore", la filière veut défendre une "démarche moderne".

Elle met en avant une production "non délocalisable", "respectueuse de la biodiversité" et qui constitue un gisement de "5.000 emplois", a expliqué Patrick Mercier, producteur laitier dans l'Orne.

"Il faut quasiment une journée pour faire un vrai camembert. Mais en Normandie, on est un peu taiseux et si on avait quelque chose à apprendre aujourd'hui, c'est comment vendre un produit que l'on a tendance à garder pour nous", a expliqué à l'AFP Thierry Graindorge, propriétaire d'une fromagerie familiale fondée en 1910 et qui produit 10.000 camemberts par jour.

Pour se faire mieux connaitre, la filière va donc distribuer des brochures explicatives et offrir des dégustations gratuites.

L'ensemble de la filière camembert AOP de Normandie regroupe 700 producteurs, fournisseurs de quelque 50 millions de litres de lait par an, et 9 fromageries qui les ont transformés en 4.316 tonnes de camembert, soit plus de 15 millions de pièces, l'an dernier.

Un tiers de la production est destiné aux petits détaillants, près de deux tiers aux grandes surfaces et environ 10% sont exportés dans les pays limitrophes (Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, etc.) ou au Japon, très friand de fromage au lait cru.

:arrow: Tendance Ouest
publié le 11/10/2011
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs

Message par Berthon37 le Mer 12 Oct 2011 - 6:59

moi aime bien camembert !!!!!!!!!
avatar
Berthon37


Revenir en haut Aller en bas

Re: La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs

Message par Asulf le Mer 12 Oct 2011 - 17:37

moi aussi, d’ailleurs que celui au lait cru, personne ne me fera manger du pasteurisé ou thermisé Very Happy
avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

Re: La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs

Message par Géneustrie le Mer 12 Oct 2011 - 19:12

Le camembert: c'est ma religion !
avatar
Géneustrie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs

Message par Asulf le Mer 12 Oct 2011 - 19:45


pour ceux dont le camembert est une religion


CONFRÉRIE DES CHEVALIERS DU CAMEMBERT


Devise : TRADITION - RENOMMEE



Historique:

Création 2 Aout 1985




Les buts de la Confrérie consistent :
- à développer et diffuser le renom de la Normandie, et plus particulièrement du PAVS d' AUGE, aux plans tant
gastronomique que touristique et culturel.à savoir faire apprécier les ressources gastronomiques naturelles de notre région, ses fromages et tout particulièrement LE VERITABLE CAMEMBERT DE NORMANDIE, AU LAIT CRU, MOULER A LA LOUCHE.
- à soutenir sur tous les marchés intérieurs et extérieurs les fromages de camembert bénéficiant de l'APPELLATION d'ORIGINE CONTROLEE ( A.O.C.) ainsi que les camemberts fermiers dans le respect de la qualité.


- CHARPITRES : Un Chapitre annuel, dans la deuxième quinzaine de septembre.
- Chaque année au casino de Trouville
- Au cours de ce Chapitre se déroulent des INTRONISATIONS. Chaque intronisé s'engage à défendre LE VERITABLE CAMEMBERT DE NORMANDIE, AU LAIT CRU, MOULER A LA LOUCHE. ainsi que
les produits normands de qualité ( viandes, cidres, calvados).


- EN 2003 LE CHAPITRE DE La CONFRERIE
AURA LIEU LE samedi 13 septembre au casino de Trouville.


GRANDS DIGNITAIRES



Grand Maître Docteur François Mazure
Grand Chancelier M Daniel Courtonne
Grand Echanson M Raymond Moiteaux
Grand Cellerier MmePaulette Thomas
Maître de cérémonie M Gérard Rosé
Maître Prévost M Pierre Moreau
Maître Messager M Philippe Le Boucher
Maître Questeur M Guy Vacher




- MANIFESTATIONS :


- INTRONISATIONS :
La Confrérie, à la demande, peut se déplacer pour de "MINI - CHAPITRES" et introniser hors de son cadre habituel, fromagers, chefs d'entreprises, associations désirant honorer clients, personnalités ou amis, en les faisant entrer dans la Confrérie en tant que Chevaliers.


Ainsi avons nous intronisé des Anglais, des Allemands, aussi des Japonais, Belges, Hongrois et bien sûr
des Français. Entre autres, la Confrérie compte dans ses rangs : Pierre ANDROUET, Pierre BONTE, Pierre BACHELET, Jacques TOUBON, Théo TOUSSAINT (sénateur - borgmestre belge), de nombreux
grands maîtres fromagers français et allemands, ainsi que de nombreuses personnalités diverses.


- AUTRES PRESENCES :
- Notre participation à des manifestations au Château de Crévecoeur - en - Auge, au C.I.D. de Deauville pour les Congrès nationaux des O.T.S.I., des Lions - Clubs, des Pharmaciens, des Notaires. R Bagnoles de l'Orne pour la Jeune Chambre Economique de Flers, à Saint Gatien pour les Kiwanis. Egalement en Belgique et en Allemagne.
- Sur le plateau de T.F.1 avec les 258 chefs normands lors du Bicentenaire du Camembert (1991).
- Plusieurs chaînes de T.V. françaises et étrangères ont fait appel à notre Confrérie pour la promotion du fromage de camembert dans le cadre d'émissions sur les produits du terroir normand et français.


- Dans la mesure de nos possibilités nous assistons aux Chapitres de Confréries gastronomiques
et vineuses amies, françaises et étrangères.

- Egalement notre présence sur les marchés de produits du terroir et lors de fêtes locales.


pour plus d'infos: http://www.etab.ac-caen.fr/hotellerie-restauration/Saveurs_Savoirs/Confreries_Associations/camembert/camembert.htm
avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

Re: La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs

Message par Géneustrie le Mer 12 Oct 2011 - 22:19

J'ai mangé tellement de camemberts dans ma vie que je crois que je pourrai passer directement ... Heu, Heu ... y a quelque chose au dessus de Grand Maître ?!? ... lol!
avatar
Géneustrie


Revenir en haut Aller en bas

Le véritable camembert de Normandie se rebiffe

Message par Virginie le Jeu 17 Nov 2011 - 9:00

Le véritable camembert de Normandie se rebiffe


Les camemberts « Réo », entre autres, dans la Manche, ont fondé leur développement sur la discipline de fer de l'appellation d'origine protégée.

Les représentants des appellations d'origine protégée fromagères veulent faire respecter le nomdu camembert de Normandie à leurs seules fabrications. Ils vont déposer plainte.

La polémique

Camembert de Normandie. Camembert fabriqué en Normandie. Depuis 19 ans, les fabricants de camembert, en Normandie, jouent avec les mots. Le consommateur, lui, n'y voit que du feu. Banalisé depuis belle lurette, le camembert pasteurisé n'hésite pas à utiliser l'image de la vache normande, paissant dans des prairies verdoyantes sous les pommiers. Lorsqu'il ajoute sur la boîte « fabriqué en Normandie », la confusion est totale. Producteurs et transformateurs en démarche d'appellation d'origine protégée, AOP, crient à la concurrence déloyale.

« Des chiffres de survie »

Les ventes de pont-l'évêque et de livarot en AOP s'érodent autour des 3 000 tonnes pour le premier, des 1 000 tonnes pour le second, avec une légère remontée en 2011. Le camembert de Normandie AOP a vu ses ventes chuter de 3,5 % en 2010, pour se stabiliser autour des 4 500 tonnes cette année. « Ce sont des chiffres de survie », dit Patrick Mercier devant plus de 200 des 730 producteurs habilités réunis en assemblée générale. Patrick Mercier est le président de l'organisme de gestion commun aux trois appellations d'origine protégée fromagères de Basse-Normandie. « Nos produits doivent retrouver la faveur des consommateurs. »

Comment ? « Une enquête menée l'an dernier nous a montré que 90 % des consommateurs normands ne savaient pas distinguer les camemberts AOP des autres », remarque Anne Wagner, l'animatrice de l'association.

Tout au long des mois derniers, le bureau de l'organisme de gestion a négocié avec les industriels : « Nous avons tenté de négocier avec les transformateurs normands non AOP. Nous leur avons demandé de participer à une vraie et forte promotion des camemberts AOP à hauteur d'un centime d'euro par camembert. Les 3 millions d'euros attendus se sont réduits à 300 000 € », explique Patrick Mercier.

Devant une telle « mauvaise volonté », l'organisme de gestion de l'AOP camembert de Normandie décide de porter plainte : « Le dossier est béton, signale Patrick Mercier à ses collègues. L'utilisation du mot Normandie était dérogatoire pendant deux périodes de 5 ans. Voilà neuf ans que les mots « fabriqué en Normandie » apposés sur les camemberts non labellisés AOP, sont illégaux. »

Coincés entre les productions banales et les productions biologiques, les produits AOP ont besoin d'une reconnaissance des consommateurs. Les efforts qu'ils mettent à respecter les cahiers des charges, de production et de transformation, pour offrir au consommateur un produit authentique, typique et savoureux, expliquent que le fromage est plus cher. Les consommateurs le comprennent. À condition qu'ils aient les moyens de reconnaître, au premier coup d'oeil, « le véritable camembert de Normandie ».

François LEMARCHAND. Ouest-France

:arrow: caen.maville.com
Jeudi 17 novembre 2011
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Les producteurs de camembert AOP se rebiffent

Message par Laurent le Ven 18 Nov 2011 - 23:18

Les producteurs du "camembert de Normandie" vont déposer plainte

La mention inscrite sur les camemberts industriels créerait la confusion chez le consommateur.

Comment reconnaître un vrai camembert de Normandie, labellisé AOP (appellation d’origine protégée) ? En effet, entre le "camembert de Normandie" et le "camembert fabriqué en Normandie" (non labellisé AOP), difficile pour le consommateur de faire la différence.

Et c’est bien ce que comptent faire valoir les producteurs de camemberts labellisés AOP. Ils se préparent à déposer plainte pour "usurpation de notoriété" afin de se défendre contre les fromages industriels.

L'AOP, très strictement encadrée, exige notamment une fabrication au lait cru moulé à la louche, issu de vaches normandes et réalisée dans des zones géographiques répertoriées. "Toute connotation créant la confusion chez le consommateur est illégale", souligne Michel Mercier, président des organismes de gestion AOP de Basse-Normandie.

En effet, seuls 5% des camemberts sont fabriqués selon les règles de l’AOP. Ils représentaient encore entre 10 et 15% dans les années 2007-2008.

avatar
Laurent


Revenir en haut Aller en bas

La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs

Message par Carente50 le Sam 19 Nov 2011 - 11:23

moi je mange que du Graindorge le REO est très bon mais sur leur plaquette de promotion il font toujours la différence entre h et b et de plus sur leur plan la Bretagne est de la même couleur que la b pourquoi? même pour le fromage la réunification est loin d'être acquise Diable
avatar
Carente50


Revenir en haut Aller en bas

Re: La filière camembert AOP de Normandie fait campagne pour défendre ses valeurs

Message par Steinn le Mer 23 Nov 2011 - 8:50


La guerre du camembert secoue la Normandie

ECONOMIE - Les fabricants artisanaux portent plainte contre les industriels...

Les producteurs de «camemberts de Normandie» passent à l’attaque. Ils ont pris la décision d’attaquer en justice, d’ici la fin de l’année, pour «usurpation de notoriété», les industriels qui inscrivent la mention «fabriqué en Normandie». Selon eux, elles portent confusion avec leurs fromages d’appellation d’origine protégée (AOP).

Ces deniers sont fabriqué dans les règles de l’art «avec du lait cru moulé à la louche, issu de vaches normandes et réalisés dans des zones géographiques répertoriées», rappelle Le Parisien ce mardi. Rien à voir avec les industriels qui fabriquent leurs produits avec du lait pasteurisé.

Problème, 90% des consommateurs ne font pas la différence entre les deux dans les rayons des magasins. Une situation qui pénalise les petits producteurs. Ils ne représentent plus que 5% du marché du camembert contre 10% il y a encore cinq ans.

«Notre fromage est fabriquée de façon artisanale et ancestrale avec des méthodes bien particulières…Dans les grandes surfaces et les boutiques d’alimentation, la mention camembert "Fabriqué en Normandie", c'est-à-dire fait par des machines, sème la confusion chez le consommateur. Celui-ci s’y perd et ne sait plus lequel est lequel. C’est pourquoi il faut une loi pour que l’acheteur sache quel produit il va manger», argue Thierry Graindorge, le responsable d’une fromagerie à Livarot (Calvados), interrogé par Le Parisien.

L’association de défense de l’AOP a bien demandé aux industriels de participer au financement d’une campagne de promotion. En vain.
M.B.


Source
:arrow: 20minutes.fr
avatar
Steinn


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum