Vieil Evreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vieil Evreux

Message par Asulf le Jeu 22 Sep 2011 - 22:05

Gisacum, vaste site gallo-romain aux portes d’Evreux, est le grand sanctuaire de la cité des Aulerques Eburovices, qui avait Evreux (Mediolanum Aulercorum) pour capitale. Sous l’égide du Département de l’Eure, Gisacum renaît peu à peu.

Un peu d’histoire
Installé à 6 km à l’est du chef-lieu, sur un point haut du plateau, Gisacum est un complexe religieux
antique hors du commun. Au début du IIe s. ap. J.-C. une première agglomération est rasée pour
laisser la place à un complexe urbain gigantesque et original, de forme hexagonale. La ville couvre
alors 250 ha et possède un périmètre de près de 6 km. De grands monuments publics (thermes,
temples, théâtre, forum…) occupent un axe monumental encadré par un réseau d’aqueducs. Autour, de vastes espaces vides sont entourés par une enceinte constituée par les maisons, formant
une bande bâtie large de 100 m et longue de 5,6 km. Toutes les constructions s’alignent le long d’un portique qui longe une rue sous laquelle passe un aqueduc. Au début du IIIes. ap. J.-C. le temple central est reconstruit. Trois temples de 20 à 25 m occupent le centre d’un espace de 6 ou 8 ha. Le site sera finalement abandonné vers le milieu ou la fin du IIIe s. Le grand sanctuaire central sera intégré à une fortification (castellum) à cette période, qui sera elle-même abandonnée vers le début du IVes. ap. J.-C.Seul un petit village subsistera jusqu’au XXs., l’essentiel des vestiges disparaissant sous les cultures.


Recherches et mise en valeur
Gisacum est actuellement l’un des lieux de HauteNormandie où se développent les recherches
archéologiques programmées.Depuis 1996, le Département de l’Eure conduit des fouilles archéologiques préalablement à la mise en valeur de ses propriétés, qui forment actuellement une réserve archéologique de 14 ha.

Les thermes, d’une surface de 1 ha, ont été fouillés entre 1996 et 2001, préalablement à leur
transformation en jardin archéologique, inauguré en 2002. Les recherches ont été poursuivies en
2003 et 2004 sur un monument des eaux proche des thermes. Depuis 2005, la partie centrale du grand sanctuaire est en cours de fouille. Le temple central du début du IIIe s. est dans un remarquable état de conservation, avec des murs hauts de 3,70 m. Les fouilles actuelles tentent de mettre en évidence les vestiges des différentes phases d’occupation du site préservées des fouilles anciennes. Les occupations les plus anciennes dateraient de
la seconde moitié du Ier s. av. J.- C. Une phase monumentale importante a été mise en évidence pour la seconde moitié du Ier s. Elle est matérialisée par trois temples de plain-pied (fana) accolés, dont l’un est circulaire. Les recherches se poursuivront encore quelques années, et une mise en valeur des vestiges est d’ores et déjà envisagée dans le cadre du contrat 276.Le théâtre, lui aussi propriété du Département de l’Eure, est encore visible dans le village. Des recherches serontengagées sur ce monument une fois l’étude du temple achevée.AnimationsLe site départemental de Gisacum propose de nombreuses animations pour tous les publics. Une salle d’animation aménagée dans le centre d’interprétation archéologique permet d’accueillir les groupes scolaires ou les centres de loisir. De mars à mi novembre, des animations grand public sont proposées.


avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum