Qui achètera l'abbaye blanche de Mortain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qui achètera l'abbaye blanche de Mortain ?

Message par Steinn le Ven 24 Sep 2010 - 17:43



En vente depuis janvier 2008, le domaine peine à trouver des acquéreurs.


L'immense domaine de 5 hectares et son magnifique édifice sont à vendre pour 3 millions d'euro.

Une somme très raisonnable, mais... l'acquéreur devra investir 14 millions pour restaurer l'abbaye.

De ce fait, les acheteurs ne se bousculent pas. Or, la vente doit être impérativement conclue d'ici le printemps prochain.

Les frères et soeurs de la communauté de la Béatitude ne sont plus qu'une dizaine, l'ordre a décidé de regrouper ses membres et de se séparer d'un certain nombre de propriétés.

L'abbaye de Mortain est réputée dans le domaine artistique (c'est l'une des caractéristiques de la communauté) pour la qualité de ses expositions.

Il n'y a guère qu'une collectivité qui pourrait acquérir l'abbaye, et poursuivre sa vocation artistique. Or, le temps presse, la vente doit être impérativement conclue dans les premiers mois de 2011.


:lien: http://normandie.france3.fr/info/basse-normandie/qui-achetera-l-abbaye-blanche-de-mortain--64975686.html
avatar
Steinn


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui achètera l'abbaye blanche de Mortain ?

Message par Steinn le Sam 28 Mai 2011 - 8:16



L'Abbaye-Blanche de Mortain rachetée par des architectes


Un projet « touristique et culturel » y verrait le jour. Une information dévoilée en exclusivité par La Manche Libre.


Moins d'un mois après le départ de la communauté des Béatitudes, une lumière d'espoir vient éclairer d'un jour nouveau l'avenir de l'Abbaye-Blanche. Selon nos informations, l'ancien monastère cistercien, propriété des Pères du Saint-Esprit en vente depuis janvier 2008, aurait enfin trouvé acquéreur. Une promesse de vente aurait été signée entre les Spiritains et trois professionnels spécialisés dans la restauration d'édifices religieux et de monuments historiques : l'architecte François Pin, le promoteur Maxime Rinaldi et un architecte originaire de Bruxelles dont l'identité n'est pas encore connue à ce jour.
A la tête du cabinet d'architectes parisien Bizouard & Pin, François Pin est connu pour avoir travaillé à la rénovation, entre autres, de la bibliothèque nationale de Sciences Po Paris, du Musée Gadagne de Lyon, de l'aile Denon du Musée du Louvre ou encore du Mémorial de la Shoah. L'architecte s'est particulièrement spécialisé dans la restauration et la reconversion de bâtiments religieux comme le musée-monastère de la Grande Chartreuse, les espaces d'accueil et d'exposition du Carmel de Lisieux ou les Missions Étrangères de Paris. En 2010, il a lancé le chantier d'aménagement en hôtel de standing 4 étoiles de la chapelle des anciennes archives de Poitiers. Un projet qu'il mène de concert avec la société Paquet Immobilier, agence immobilière poitevine en charge de la vente de l'Abbaye-Blanche.

Un projet semblable dans le nord

Quelques années plus tôt, François Pin s'est associé avec Maxime Rinaldi, directeur général d'Essor Construction, société exclusivement dédiée aux projets de rénovation, au sein de la SCI de l'Ermitage. Par l'intermédiaire de cette société, les deux hommes ont acheté et rénové un ancien manoir de la Vienne, le Domaine de Normandoux, situé à 20km du Futuroscope, en résidences privées. Ils se sont également rendus acquéreurs en 2008 de la Chartreuse Notre-Dame des Prés à Neuville-sous-Montreuil (62), un magnifique ensemble architectural datant du 14e siècle. Leur projet ? Aménager 105 logements dans les anciennes cellules des moines qui pourraient accueillir des personnes en recherche de silence, des séminaires et des rencontres liées à l'humanisme.
Les acquéreurs de l'Abbaye-Blanche auraient en tête un projet « touristique et culturel » semblable à Mortain. La vente pourrait se conclure définitivement en octobre prochain. Pour l'heure, seul un certificat d'urbanisme affiché en mairie prouve le début d'avancement de la procédure.
L'architecte François Pin s'est rendu il y a quelques mois sur le site et a fait part de son intérêt pour les lieux, malgré leur état de détérioration avancé. Voisin de l'abbaye, Louis Boulanghien a été chargé par les Pères du Saint-Esprit de veiller sur leur propriété. L'abbatiale restera donc ouverte cet été et les fenêtres cassées ou vandalisées réparées par ses soins. « Il n'y a pas une semaine où je n'interviens pas », nous a-t-il confié.

Plus d'informations dans La Manche Libre -Saint-Hilaire parue mercredi 25 mai dans les kiosques.

:arrow: La Manche Libre
avatar
Steinn


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum