Le manque persistant de pluies en Normandie / sécheresse

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le manque persistant de pluies en Normandie / sécheresse

Message par Virginie le Mar 17 Jan 2012 - 19:28

Seine-Maritime : la sécheresse est déjà dans les tuyaux pour 2012

Environnement. Le niveau de remplissage des nappes phréatiques est très bas. S’il ne pleut pas de manière soutenue pendant les trois prochains mois, la situation sera critique en Seine-Maritime.


Le spectre de la sécheresse est déjà dans les têtes des spécialistes de la météo
STEPHANE MAHE

Les impressions sont souvent trompeuses. Si le mois de décembre 2011 a été particulièrement humide en Normandie et notamment en Seine-Maritime, il serait faux de penser que les nappes phréatiques sont revenues à un niveau tel, que nous pourrions éviter, cet été, un nouveau phénomène de grande sécheresse.

« Il y a eu peu de pluies en novembre. Nous étions dans une période de sécheresse remarquable, avec des niveaux parfois historiques", rappelle d'emblée Pascal Magouarou, chargé de mission pour l’animation de la Délégation InterServices de l’Eau de Seine-Maritime (DISE).

L'activité pluvieuse enregistrée le mois suivant a simplement eu pour effet immédiat d'améliorer - légèrement - la situation. « Au lieu des 81mm de précipitations attendus en novembre, nous n’en avons mesuré que 35mm. En décembre, c’était l’inverse: il est tombé 205 mm de pluies, alors que les valeurs normales sont de 89 mm », révèle Loïc Taillieu, prévisionniste au centre départemental de Météo France à Boos (Seine-Maritime).

Le mois de décembre n'a donc que partiellement modifié la tendance. " C’est plus complexe que cela, continue Pascal Magouarou. « Bien qu’utiles, les pluies de décembre n’ont pas suffi à étancher un déficit accumulé depuis plusieurs années et donc à remettre les nappes à flot : elles oscillent toujours entre 15% et 20% de leur capacité totale. En Seine-Maritime, la hauteur des nappes enregistrée en décembre 2011 est de 80 cm alors qu’entre janvier et mai 2010, celle-ci chatouillait les 8 m… Un autre problème se pose : la saturation des sols. En ce moment, contrairement aux nappes, les sols sont saturés car il a beaucoup plu en un laps de temps très court. Pour rééquilibrer la situation et donc recharger les nappes, nous aurions besoin de pluies soutenues pendant les trois prochains mois. »

Or, jusqu’à mars, Météo France prévoit des précipitations en dessous des normales de saison. 2012 risque donc bien d'être une nouvelle de forte sécheresse avec des restrictions d'eau déclenchées avant l'été.

Philippine Coupard

:arrow: Paris Normandie
17/01/12
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Les nappes d’eau au régime très sec dans l’Orne...!!!

Message par JPL27 le Ven 9 Mar 2012 - 9:24

Déjà l’an dernier, le niveau des nappes phréatiques était très bas à la sortie de l’hiver. En ce début mars, le niveau est encore plus bas, presque partout dans l’Orne. Dans certains endroits du Perche, on observe même des niveaux jamais enregistrés. L’aggravation est due à un manque de précipitations pendant la période de recharge. En février, il n’est tombé sur Alençon que 10,2 millimètres, soit quasiment rien. Des restrictions sont à craindre cet été....

article ici...
avatar
JPL27


Revenir en haut Aller en bas

Les prémices de la sécheresse dans l’Eure (27)...!!!

Message par JPL27 le Jeu 29 Mar 2012 - 11:03

l a plu faiblement cet hiver en haute-Normandie.Les agriculteurs redoutent les restrictions d'eau
Dans les champs de blé près de Damville, au sud de l'Eure, le soleil est éclatant.... l'article ici...
avatar
JPL27


Revenir en haut Aller en bas

Premier feu de forêt en Normandie a cause de la sécheresse...!!!

Message par JPL27 le Jeu 29 Mar 2012 - 12:33

Un feu de sous-bois, dans l'Orne, dans le Perche, à la Madeleine Bouvet. 1 000 m2 ont été détruits. Cet incendie est la conséquence de la sécheresse, qui a... l'article ici...
avatar
JPL27


Revenir en haut Aller en bas

Sécheresse: La préfecture de l'Orne (61) déclenche le 1er niveau de vigilance...!!!

Message par JPL27 le Jeu 5 Avr 2012 - 13:41

La préfecture lance un appel à la vigilance concernant l’usage de l’eau dans l’Orne. La situation des cours d'eau et des nappes phréatiques est préoccupante... l'article ici...

avatar
JPL27


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque persistant de pluies en Normandie / sécheresse

Message par Virginie le Jeu 12 Avr 2012 - 19:49

:arrow: paris-normandie.fr
jeudi 12 avril 2012

Eure: premières restrictions d'eau

Constatant le dépassement des seuils des débits des rivières Iton, Avre, Calonne, Epte et Andelle et le dépassement du niveau de rechargement des nappes phréatiques dû à un déficit pluviométrique depuis plusieurs années aggravé au cours des premiers mois de 2012, le préfet de l'Eure a pris sept arrêtés de restrictions des usages de l'eau.
La partie aval de l'Iton ayant dépassé le seuil d'alerte renforcée, la partie amont de l'Iton, la totalité de l'Avre, les zones interdépartementales Epte et Andelle ayant dépassé les seuils d'alerte, les communes incluses dans ces bassins versants sont soumises à mesures de restrictions des usages de l'eau pour : le lavage des véhicules, le lavage des voies, des trottoirs, des terrasses, des façades, des pelouses, des espaces verts, des parterres, des terrains de sport, l'arrosage des jardins ouvriers ou potagers et les cultures (sauf pépinières et maraîchères) ainsi que le remplissage des piscines privées.
Ces mesures de restrictions ne sont pas applicables si l'eau provient de réserves d'eau pluviale ou d'un recyclage.
L'ensemble des mesures, les dérogations possibles et la situation pour chaque commune du département sont consultables
:arrow: ici
:arrow: ou là
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque persistant de pluies en Normandie / sécheresse

Message par Virginie le Sam 14 Avr 2012 - 9:46

:arrow: paris-normandie.fr
13/04/12

Sécheresse: premières restrictions en Seine-Maritime



Le comité de suivi de la sécheresse en Seine-Maritime vient de prendre des mesures de restriction des usages de l'eau.
En effet, les débits des cours d'eau ont entamé leur baisse dès le mois de mars. Certaines stations de mesure affichent déjà des débits inférieurs aux seuils de vigilance. Et au vu de la situation hydrogéologique actuelle et en l'absence de précipitations très soutenues dans les prochaines semaines, l'étiage 2012 sera très probablement au moins aussi sévère, voire plus sévère, que celui de 2011.

D'ores et déjà, la prise en compte du niveau des nappes et du débit des rivières a amené le préfet à déclencher le niveau d'alerte sur plusieurs zones de Seine-Maritime, dans les bassins versants de la Saâne, de la Scie et de la Varenne, de l'Andelle et de l'Epte.

Par ailleurs, mis à part la région rouennaise et le bassin versant de la Bresle, les autres zones du département sont placées en vigilance.
Cette mise en vigilance vise à attirer l'attention de tous les usagers des bassins versants concernés sur la sensibilité de la situation et la nécessité d'utiliser l'eau de manière économe et raisonnée. Le suivi de la ressource par les services de l’État est alors renforcé. De plus, sur les secteurs concernés, les agriculteurs ayant recours à l'irrigation sont invités à privilégier la plage horaire entre 20h et 10h, les exploitants des forages destinés à l'alimentation en eau potable doivent mettre en place un suivi régulier du niveau des eaux et les activités nautiques peuvent être interdites.

Le seuil d'alerte correspond au premier niveau de mise en oeuvre des mesures de restriction d'usage : interdiction de remplissage des piscines privées, de lavage des véhicules sauf pour les stations professionnelles, de lavage des voies, trottoirs, terrasses, façades en journée, interdiction d'arrosage des pelouses, espaces verts, golfs.
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque persistant de pluies en Normandie / sécheresse

Message par Virginie le Mar 29 Mai 2012 - 7:52

Haute-Normandie: la sécheresse sévit toujours

:arrow: paris-normandie.fr
25/05/12

METEOROLOGIE.En dépit d'un printemps maussade, le manque d'eau se fait sentir en Haute-Normandie. Des arrêtés préfectoraux ont été pris pour limiter la consommation.


Dans l'Eure, le bassin de l'Iton est concerné par des mesures restrictives de consommation d'eau

Malgré un début de printemps frais et pluvieux en Haute-Normandie, des arrêtés préfectoraux de limitation des usages de l'eau ont été pris dans les deux départements de la Seine-Maritime et de l'Eure.
Ils ne concernent pas l'ensemble des territoires. En Seine-Maritime, les zones concernées se situent dans les bassins des rivières Saâne, Epte et Andelle où les débits sont faibles.
Dans l'Eure, il s'agit du bassin de l'Iton près d'Evreux et de la Calonne, dans la région de Bernay.
Ces décisions préfectorales prises à la mi-avril s'expliquent par le déficit pluviométrique très marqué : il n'est tombé que 7 mm d'eau à Dieppe en février, alors que la normale est de 50 mm ! Selon la délégation interservices de l'Eau (Dise) : « Au niveau des nappes phréatiques, près de 2/3 des piézomètres indiquent des niveaux inférieurs à ceux observés l'année dernière à la même période. Actuellement, 62 % des piézomètres du département de Seine-Maritime marquent déjà un état de basses eaux. »

Plusieurs bassins de cours d'eau en alerte jaune

Le manque de pluie et de neige en 2012 a favorisé cette sécheresse qui s'ajoute aux déficits chroniques enregistrés depuis ces dernières années. Les nappes phréatiques n'ont pu se remplir correctement et la pluie survenue en avril n'est profitable qu'à la nature en pleine croissance et floraison, sachant qu'une partie s'évapore à cause de la chaleur.
La mise en vigilance (alerte jaune) vise à sensibiliser des usagers des bassins versants concernés. Les agriculteurs sont ainsi invités à privilégier l'irrigation entre 20 h et 10 h.
Pour les particuliers, les mesures de restriction concernent le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures, des voies, trottoirs, terrasses, l'arrosage des pelouses, golfs et terrains en journée…
Ces premières mesures restrictives s'imposent après une année 2011 marquée par une pluviométrie faible au printemps et déficitaire à l'automne. Et un hiver faiblement pluvieux comme le confirme Karine Aroles, prévisionniste à la station régionale de Météo France à Boos : « Le premier trimestre 2012 a été peu arrosé. Nous sommes à 35 % de déficit A Rouen, c'est 120 mm contre 190 mm en moyenne. A Evreux, 72 mm au lieu de 137 mm, soit 50 % de déficit en précipitation ! »
En revanche avril a été très pluvieux : 100 mm à Rouen et 88 mm à Evreux, soit deux fois plus que la normale. « En moyenne, le premier trimestre restera déficitaire », remarque la prévisionniste qui rappelle qu'en 2011 la Seine-Maritime et l'Eure étaient respectivement déficitaires en pluviométrie de 40 et 50 %.

Alain Lemarchand
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque persistant de pluies en Normandie / sécheresse

Message par Virginie le Mar 28 Aoû 2012 - 10:42

Dans l'Eure, la sécheresse sévit toujours

:arrow: normandie.france3.fr
Publié le 28/08/2012

Le préfet de l'Eure a pris 11 arrêtés de restriction d'usage de l'eau.

Les précipitations du printemps et de l'été n'ont pas suffit à remonter le niveau des nappes phréatiques. Celles de l'Eure restent à un niveau très bas. Dans certains secteurs, on relève un déficit des débits des cours d'eau de 50% par rapport à la normale.


11 nouveaux arrêtés de sécheresse ont été pris par le préfet de l'Eure.
France 3 Haute-Normandie

C'est pourquoi, la préfecture a dû prendre à nouveau des restrictions d'usages de l'eau en ce qui concerne le nettoyage des voitures et l'irrigation des parcelles agricoles.

Les zones les plus touchées sont l'Iton aval et l'Avre amont signalées en violet foncé sur cette carte.


Cette sécheresse chronique est le résultat d'une accumulation d'hivers et d'automnes pas suffisamment pluvieux.

Des rivières au plus bas


Voir le reportage ci-dessous de Frédéric Lafond et Eric Lombaert

Dans l'Eure, la sécheresse sévit toujours par France3Haute-Normandie
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque persistant de pluies en Normandie / sécheresse

Message par Virginie le Ven 3 Mai 2013 - 7:55



:arrow: drakkaronline.com
2/05/13

Après plusieurs années difficiles, la Haute-Normandie affiche un bilan hydrique plutôt favorable au sortir d’un hiver humide. Entre septembre 2012 et mars 2013, le cumul des pluies efficaces, c’est à dire sans évaporation, a été "largement positif", selon le bulletin de situation hydrologique de mars.

Compris entre 200 et 750 mm selon les secteurs, il est supérieur aux normales saisonnières, sur la quasi-totalité de la région, et très supérieur à celui observé à la fin de l’hiver 2012 (50 à 400 mm). Le littoral se distingue avec des niveaux 44 % supérieurs à la normale à Dieppe et 27 % au Havre alors qu’à Rouen et à Evreux l’excédent n’est que de 20 et 10 %.

Cette pluviométrie s’est traduite de manière favorable sur les nappes qui se sont nettement mieux rechargées qu’au cours des hivers précédents.

Dans l’Eure, où la situation est toujours plus délicate, 71 % des piézomètres présentaient toutefois fin mars des valeurs inférieures aux moyennes annuelles. En Seine-Maritime, la proportion atteignait les 54 %.

De même le débit des cours d’eau, lié étroitement dans cette région à l’état des nappes, s’est accéléré au cours de l’hiver. Dans l’Eure, des crues ont même affecté en mars l’Avre et l’Iton à la faveur de la fonte de neiges tardives et de fortes précipitations. En Seine-Maritime, tous les cours d’eau affichaient à l’orée du printemps des débits supérieurs aux normales saisonnières sauf le Cailly et le Bolbec.

Dans les deux départements, les excédents étaient compris entre 10 et 100 % selon les cas. Aucun cours d’eau haut-normand n’est actuellement en situation d’alerte alors qu’en 2012 l’Iton entrait dans cette catégorie dès le 15 mars, avec un débit inférieur à 2 mètres à la seconde, à Normanville.

Mais les spécialistes restent prudents car avril qui n’est pas encore entré dans les statistiques a été plutôt sec. "La végétation a déjà bien démarré et demande de l’eau, la fin de la recharge est arrivée, nous allons maintenant consommer le capital accumulé", prévient Pascal Magoarou, responsable de la mission d’animation de la délégation interservices de l’eau de Seine-Maritime.

Si la tendance est aujourd’hui plutôt favorable, elle pourrait en effet vite se retourner s’il ne pleuvait pas d’ici juillet.

Source : ANI
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque persistant de pluies en Normandie / sécheresse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum