Archéologie viking

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Archéologie viking

Message par Erik le Sam 16 Avr 2011 - 9:54

Le mystère de la "pierre du soleil" élucidé

De nombreuses sagas mentionnent l'existence de solarsteinn aidant les vikings à naviguer quand le temps était nuageux. Des chercheurs hongrois et suédois que les "pierres du soleil" étaient en fait des critaux polarisants.
Pour en savoir plus:
http://www.nature.com/news/2011/110131/full/news.2011.58.html
avatar
Erik


Revenir en haut Aller en bas

Re: Archéologie viking

Message par Berthon37 le Sam 16 Avr 2011 - 13:11

impressionnant quand même !!! :shock:
avatar
Berthon37


Revenir en haut Aller en bas

Re: Archéologie viking

Message par Asulf le Sam 16 Avr 2011 - 13:45

c'étaient de très bon marins, ils ne connaissaient pas la boussole, qui arrive en Europe qu'à partir du XIV° s. .Donc il est tout à fait possible qu'ils avaient a leur disposition d'autres moyens.
avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

L'héliolite ou pierre de soleil

Message par Asulf le Sam 16 Avr 2011 - 18:31


Inventeur et étymologie

Elle doit son nom au minéralogiste Jean-Claude Delamétherie en 1801, son scintillement pailleté rappelant le scintillement du soleil1. Ce pailletage orangé parfois irisé vert ou bleu, est dû à des cristaux d'hématite ou de goethite, sur lesquels se réfléchit la lumière.
Gisements[modifier]

On la trouve dans les roches métamorphiques et ignées du Canada, des États-Unis d'Amérique, de l'Inde, de Norvège, et de Russie.


Selon une hypothèse de l'archéologue Danois Thorkild Ramskou, cette pierre aurait été utilisée par les Vikings, pour la navigation par ciel couvert car le scintillement de la pierre par polarisation de la lumière permet de connaître la direction du soleil.
avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Archéologie viking

Message par Erik le Jeu 28 Avr 2011 - 23:01

Des restes du Danevirke découverts au nord de l'Allemagne

Archaeologists have found a legendary 1,200-year-old gateway to the massive wall the Vikings built to defend themselves against their rivals the Saxons, according to a Friday media report.

Records of such a gateway existed, but archaeologists were due Friday to announce they had found the actual site, news magazine Der Spiegel reported. The team described the find as a ''sensation.''

The discovery, near the town of Schleswig in Germany's far north near the Danish border, reinforces the view that the Vikings were more than plunderers and pillagers, and that they also built and traded.

The gate was the only opening in the Danevirke – the 30-kilometre long wall that the feared men of the north built across the Cimbrian peninsula to separate their kingdom from what is now Germany.

The famous Nordic plunderers, who raided cities from Ireland to Spain were also prolific stone builders. The Danevirke is considered the largest archaeological site in northern Europe.

A team of archaeologists have excavated a three-metre thick section of the stone wall from the eighth century in the Haddeby district near Schleswig. Many of the stones are fist-sized but others are veritable boulders weighing 50 kilogrammes or more.

“The Vikings have gathered millions of stones,” archaeologist Astrid Tummuscheit told the magazine.

The scientist said they had found a single, a five-metre-wide door in the wall. According to chronicles, horses and wagons once poured through this gateway. It included a customs house with bawdy taverns and brothels.

For hundreds of years archaeologists had dreamed of finding this door between Denmark and the kingdom of Charlemagne, the Frankish king who built an empire that stretched across much of western and central Europe in the second half of the eighth century.

The existence of the fortifications were vaguely known. But archaeologists were prevented from digging at the site where they believed the gate stood because an old guesthouse, the Café Truberg, stood there.

“The Café Truberg blocked everything,” said state archeological head Claus von Carnap-Bornheim told Der Spiegel.

When the guesthouse went broke, the Danish shipping magnate Arnold Mærsk swooped, buying the decrepit property. The German energy firm EON Hanse paid for the demolition of the guesthouse. Then the archaeologists moved in and quickly discovered the legendary door.

The Danes are equally excited by the discovery. Queen Margrethe II visited the excavation site along with Prince Frederik.

The Vikings were fighting at the time with neighbouring Slavs and Saxons for supremacy in the region.

“This was the Kosovo of the early Middle Ages,” Carnap-Bornheim told Der Spiegel.

Ultimately the Danes triumphed. Records show that in year 808 a King Göttrik decided “to protect his empire from Saxony with a wall.”

http://www.thelocal.de/sci-tech/20100827-29443.html
avatar
Erik


Revenir en haut Aller en bas

Re: Archéologie viking

Message par Invité le Sam 10 Sep 2011 - 10:56

J'ai écrit un livre à compte d'auteur en 1996, "La Clef des Runes et du Beth Luis Nion Oghom"; voici ce que j'en disais:

Autres instruments de navigation Wikkings (la graphie est volontaire):


L'Etmalskiva: "disque Etmal"

Mode d'emploi: Mesurer les points où les ombres du matin et de l'après-midi sont de même longueur. Diviser en 2 l'arc de cercle compris entre ces points, et vous obtiendrez le méridien & la longitude. Mesurer ensuite, l'ombre à midi, pour calculer d'après la longueur du paton central et celle de son ombre, la hauteur du soleil (même principe d'emploi que le Gnomon et l'alidade).


La SolarstĒn: "pierre de soleil"

C'est un cristal tétraédrique de cordiérite rhombo-bipyramidale (silicate naturel de magnésium, d'aluminium et de fer), de couleur jaune-gris qui, mis en polarisation perpendiculaire avec le soleil, en rapport avec l'alignement de sa structure moléculaire, prend une coloration bleuâtre/bleu sombre et par temps couvert vire au gris sous l'effet des ultra-violets. On s'en sert pour calculer la latitude.


La LĒdarstĒnn: "pierre leader"

Appelée aussi SejerstĒn í Ker: "pierre de navigation de Kiruna" est en magnétite, oxyde naturel de fer, et sert d'aimant (un gisement important est situé à Kiruna, Suède). Montée sur capsule de bois, flottant dans un bol d'eau. Sa constance à indiquer toujours le même point (Nord magnétique), est à l'origine de son emploi en navigation. Son utilisation ainsi que sa provenance ont longtemps été tenues secrètes. Sluys en Flandre, exerça sur son commerce, un quasi monopole. Les légendes populaires du Moyen Age la surnommaient Pierre de Fite, de l'ur-keltisk Feth: "aiguisé/savant" (la Saga de Saint Olaf, mentionne lors de dialogues avec le roi Sigurd, que les marins Wikkings se servaient d'une "pierre oscillant vers le Nord").


La Kläeœ Uwi: "Horloge Grand duc"

Pierre de grès affectant la forme d'un coquillage fossile. Comme l'indique son hĒti: "surnom" (écrit en andsœlis sur l'un des disques, et sur l'autre /A ou F gotisk et /O en runes, pour Α/Alpha et Ω/Omega en grec, et F/Fehu première et O/Oðal dernière rune de l'ancien Fuþark, pour signifier un tout/une totalité), cet instrument est à utilisation nocturne, sorte de cinéthéodolite pour calculer l'azimut. Sa face plane gravée d'une roue à rayon, est percée d'un axe de visée représentant l'étoile polaire. Symbolisant la constellation du dragon et partant du rayon supérieur droit, s'évasent 7 trous en arc de cercle positionnés chacun face à un rayon. De chaque côté de la pierre se place une baguette graduée, qu'enserre un petit disque de pierre servant de bague.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Archéologie viking

Message par Steinn le Sam 10 Sep 2011 - 11:08

@Erik a écrit:Des restes du Danevirke découverts au nord de l'Allemagne

Traduction :

Les archéologues ont trouvé une légende de 1200 ans, passerelle vers le mur massif des Vikings construites pour se défendre contre leurs rivaux, les Saxons, selon un rapport de vendredi des médias.

Dossiers d'une telle passerelle existé, mais les archéologues étaient dues vendredi d'annoncer qu'ils avaient trouvé le site réel, les nouvelles magazine Der Spiegel a rapporté. L'équipe a décrit la découverte comme une sensation''.''

La découverte, près de la ville de Schleswig en Allemagne est loin au nord, près de la frontière danoise, renforce l'idée que les Vikings étaient plus de pillards et de pillards, et qu'ils ont aussi construit et négocié.

La porte était la seule ouverture dans le Danevirke - le mur de 30 kilomètres de long que les hommes craignaient du nord construites à travers la péninsule Cimbres de séparer leur royaume à partir de ce qui est maintenant en Allemagne.

Le fameux Nordic pillards, qui ont fait irruption villes de l'Irlande à l'Espagne ont également été constructeurs de pierre prolifique. Le Danevirke est considéré comme le plus grand site archéologique en Europe du Nord.

Une équipe d'archéologues ont fouillé une section de trois mètres d'épaisseur de la muraille de pierre de la huitième siècle dans le quartier Haddeby près de Schleswig. Beaucoup de pierres sont la taille du poing, mais d'autres sont de véritables rochers pesant 50 kg ou plus.

"Les Vikings ont recueilli des millions de pierres», l'archéologue Astrid Tummuscheit dit au magazine.

Le scientifique a déclaré qu'ils avaient trouvé un seul, une porte de cinq mètres de large dans le mur. Selon les chroniques, des chevaux et des chariots fois versé par cette passerelle. Il comprenait une maison de débauche douanière avec tavernes et les bordels.

Pendant des centaines d'années les archéologues avaient rêvé de trouver cette porte entre le Danemark et le royaume de Charlemagne, le roi des Francs qui a construit un empire qui s'étendait sur une grande partie de Europe occidentale et centrale dans la seconde moitié du VIIIe siècle.

L'existence de fortifications étaient vaguement connus. Mais les archéologues ont été empêchés de creuser à l'endroit où ils ont cru la porte se tenait une ancienne auberge, car, le Truberg Café, se tenait là.

"Le Café Truberg tout bloqué", a déclaré l'état archéologiques tête de Claus von Carnap-Bornheim dit Der Spiegel.

Lorsque la maison d'hôtes ont fait faillite, les Danois armateur Mærsk Arnold fondit, en achetant la propriété décrépit. La Hanse allemand de l'énergie EON cabinet payé pour la démolition de la maison d'hôtes. Puis les archéologues déménagé et a rapidement découvert la porte légendaire.

Les Danois sont aussi excités par la découverte. La reine Margrethe II a visité le chantier de fouilles le long avec le prince Frederik.

Les Vikings se battaient à l'époque avec les Slaves voisins et les Saxons pour la suprématie dans la région.

«Ce fut le Kosovo de début du Moyen Âge», Carnap-Bornheim dit Der Spiegel.

Finalement, le Danois a triomphé. Les dossiers montrent que dans les années 808 une Göttrik Roi a décidé "pour protéger son empire de Saxe avec un mur."
avatar
Steinn


Revenir en haut Aller en bas

Re: Archéologie viking

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum