La choule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La choule

Message par Asulf le Dim 10 Avr 2011 - 18:38

La choule (du normand chouler, « se bousculer », et correspondant phonétiquement à soule en français), est un sport traditionnel joué dans la Manche.

Il existe deux types de choules : la grande choule et la choule crosse, ou choulette. La première qui se joue à la main et au pied, est cousine du foot gaélique, du calcio, du rugby, du foot et du footy australien ; la seconde qui use d'une crosse, du hurling irlandais, du shinty écossais, de la crosse canadienne et de l'ancien knattleikr islandais. La choule crosse aurait été introduite en Angleterre au 11e siècle au moment de sa conquête par Guillaume le Conquérant.


Histoire

Mentionnée pour la première fois en 1147[1], la choule se joue depuis le Moyen Âge en Normandie et tout particulièrement dans le Cotentin. Gilles de Gouberville à la Renaissance en était ainsi selon ses écrits, un joueur assidu. Elle est avec la tèque, l'un des sports régionaux traditionnels, qui rassemble régulièrement des passionnés de tous âges.

Elle se joue traditionnellement à la période de Noël, et lors de Pâques, au dimanche des Rameaux[2], le mardi-gras et durant le carême, période durant laquelle se tiennent des fêtes populaires qui prennent également le nom de choule, dans les communes rurales normandes[3]. Les parties pouvaient opposer deux villages, dont les habitants s'affrontaient pour placer par tous les moyens une balle de cuir, la choule, remplie de foin ou de son, dans le camp adverse, ou la noyer dans une rivière ou un étang.

Cette pratique donnait lieu à des affrontements parfois violents, si bien que le roi Charles V l'interdit sur le domaine royal en 1369. Deux siècles plus tard, Gilles de Gouberville témoigne de sa pratique : "le 23 décembre 1555, à la choule, Cantepye me pousse si fort de son poing, en courant contre moi, sur le tétin dextre qu'il me fit faillir, la parole, et à grant difficulté on me peut ramener céans. Je me cuydé esvanouir en venant et perdy la veue près de demie quiart d'heure ; parquoy je fus contrainct de prendre le lict." La mise en jeu de ces rencontres organisées par Gouberville, s'effectue par un notable ou un jeune marié.

Selon Decorde, on l'appelait savatte à Valognes[3].

On joue quartier contre quartier ou mariés contre célibataires. Après une interruption vers 1913 pour la grande choule, et vers 1943 pour la choule crosse, ces deux pratiques revivent depuis 2001. Trois associations militent poour la pratique de la choule en Normandie. Une quatrième devrait voir le jour en 2010 à Villedieu-les-Poêles. Ce sont actuellement plus de 70 parties par an qui se jouent en Normandie y compris en scolaire et pour les deux tiers dans la Manche actuellement. Des entraînements mensuels ont lieu en Vallée de la Risle (Eure) et près de Vire (Calvados) depuis fin 2009.

Depuis 2003, l'assemblée annuelle des jeux et sports traditionnels du Cotentin a lieu le deuxième dimanche d'août : à Hémevez en 2006 et 2007, à Quinéville en 2008 et 2009 et à Saint-Marcouf en 2010. Cet évènement se termine par une grande choule "familiale" juste avant la remise des prix des concours (course de tonneau et quilles du Cotentin) et la collation prise par les joueurs et spectateurs.


Choule à la crosse

Jouées jusqu’aux environs de 1942, selon un témoignage dans la région de Bricquebec, les parties se jouent alors quartier contre quartier ou mariés contre non mariés et compte, depuis sa remise au goût du jour en 2001, plus de 40 parties par an.

Matériel

une crosse par joueur, faite dans une branche de frêne
une balle en cuir ou en plastique d’environ 11 cm de diamètre, qui doit rebondir suffisamment pour rendre le jeu spectaculaire
Un terrain rectangulaire avec un but (viquet) signalé par deux poteaux verticaux et un horizontal posé dessus, de 1,5 m de large environ. La taille du terrain est en général de l’ordre de celle d’un terrain de tennis pour 4 à 5 joueurs.


Jeu

L’engagement se fait entre deux attaquants désignés. La balle lancée en l’air n'est jouée qu’une fois au sol.

Les joueurs doivent faire passer, de n’importe quel côté, la choule dans le viquet avec leur crosse, ou faire tomber la barre transversale en heurtant les poteaux ou en la touchant directement, ce qui donne un point supplémentaire. Si ce sont les défenseurs qui font tomber la barre, le point va à l’adversaire.

La progression de la balle se fait à la crosse ou au pied, le jeu au pied ne pouvant se faire que si le coup précédent a été fait à la crosse. La balle peut être prise à la main si elle est sortie hors du terrain ou pour la frapper en l’air avec la crosse après l’avoir attrapée, à condition que le premier joueur autour soit au moins à un mètre.

Après le marquage d'un point, la balle est réengagée à la crosse ou au pied par la défense depuis sa zone de viquet (environ 1,5 mètre devant).

La partie se gagne au bout d’un certain nombre de points ou par le plus grand nombre de points à l'issue d'une période donnée.



avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum