Pôle d'excellence de la dentelle à Alençon ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pôle d'excellence de la dentelle à Alençon ???

Message par Virginie le Lun 24 Jan 2011 - 8:50

alencon.maville.com
24/01/2011
:arrow: http://www.alencon.maville.com/actu/actudet_-Dentelle-et-hotel-trois-etoiles-au-chateau_loc-1665647_actu.Htm

Dentelle et hôtel trois étoiles au château

Un pôle d'excellence regroupant musée, atelier national et boutique, mais aussi un ensemble hôtelier et des travaux d'ouverture sur la ville : le projet d'Alençon mêle public et privé.

« Ce n'est encore qu'une orientation ; mais il faut bien se lancer. » Le maire socialiste d'Alençon, Joaquim Pueyo, vient de présenter au préfet un avant-projet culturel et touristique, centré sur la dentelle, pour l'occupation du château des Ducs. Cet édifice médiéval, protégé par les Monuments historiques, domine le centre-ville.

Que faire dans cet énorme bâtiment transformé en prison en 1824, mais vide de ses détenus depuis un an ? L'État, propriétaire, veut s'en défaire. La ville n'a pas les moyens de l'acheter, de le réhabiliter ni même de l'entretenir. Il faut donc monter un projet solide et le défendre devant les représentants de l'État pour en obtenir de l'aide.

L'inscription de la dentelle d'Alençon au patrimoine culturel immatériel de l'humanité, le 16 novembre dernier par l'Unesco, a fourni l'idée centrale au comité de pilotage constitué pour l'occasion. Le groupe est composé d'agents des services techniques et d'élus de la ville, autour de Stéphane Jambet, directeur de l'aménagement et du développement pour la ville et la communauté urbaine.

Espace moderne

L'idée est de constituer au château un « pôle d'excellence de la dentelle », explique Joaquim Pueyo. Ce pôle comporterait un musée dédié à la dentelle, avec un centre d'interprétation et de formation, l'atelier national du point d'Alençon et une boutique, pour la vente des produits dérivés. Le maire imagine volontiers, en plus du château, un espace moderne pour compléter ce pôle. La surface utile est estimée entre 900 et 1 500 m² selon les options retenues.

« Il faut exploiter le lien entre l'histoire de la dentelle et celle du château des Ducs », explique-t-il. Le label Ville d'art et d'histoire, qu'Alençon espère obtenir, permettrait d'aller plus loin encore dans ce sens. C'est aussi pour mettre en valeur le passé d'Alençon que l'on prévoit un réaménagement profond des abords du château. Il est question notamment d'ouvrir des voies permettant de faire le tour de l'édifice.

Un atout

Parallèlement, peut-être aussi dans des bâtiments voisins, le comité de pilotage préconise la réalisation d'un ensemble hôtelier. « Il nous faut à Alençon une hôtellerie haut de gamme, rappelle le maire, on nous le dit assez souvent ! » La création d'un trois étoiles au pied du château serait confiée, bien sûr, à un investisseur privé.

La ville espère une réponse de l'État dans moins d'un mois. Mais pour la réalisation, il faudra prendre son temps. Tout cela est « un projet à dix ou quinze ans », prévoit Joaquim Pueyo. « Surtout, je veux de la concertation et de la communication avec les habitants. » Le maire se dit ouvert aux propositions, « tous ceux qui veulent participer sont les bienvenus ». Il est sûr d'une chose : « Si on y arrive, ce sera un atout considérable. C'est une chance à saisir. »

Béatrice LIMON. Ouest-France

avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum