Le tramway du Havre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le tramway du Havre

Message par Virginie le Ven 14 Jan 2011 - 7:54

Paris Normandie
Publié le vendredi 14 janvier 2011
:arrow: http://www.paris-normandie.fr/article/societe/le-tramway-au-tribunal

Le tramway au tribunal

JUSTICE.L'association des riverains du tramway a déposé un recours auprès du tribunal administratif pour obtenir l'annulation de la déclaration d'utilité publique du tramway.




Le chantier du tramway pourrait-il être stoppé ? L'association des riverains du tramway annonce qu'elle a déposé un recours auprès du tribunal administratif. Elle demande l'annulation de la déclaration d'utilité publique (DUP) signée par le préfet.
« Nous avons envoyé au tribunal les mêmes requêtes que celles que nous avions déjà déposées au commissaire enquêteur lors de l'enquête publique », indique Jean-François Drieu, le président de l'association.
Dans ces dossiers, l'association demande l'éloignement du terminus de la plage de la rue Champlain vers le parking du front de mer. Elle demande aussi une alimentation par le sol ou sur batterie sur le tronçon allant de l'hôtel de ville à la plage, et donc classé au patrimoine mondial de l'Unesco. « Ces câbles vont dessiner une véritable toile d'araignée qui va dénaturer l'architecture Perret. C'est une hérésie totale ! Quant au terminus, il est dangereux. En période d'affluence, les piétons sortant du tramway pour aller à la plage devront traverser un boulevard très passant. On nous rétorque que la circulation va être forcée vers le boulevard François 1er. La Ville a déjà tenté cela au niveau du sémaphore… Et le trafic n'a pas changé pour autant boulevard Clemenceau », explique le président.
Jean-François Drieu rappelle que le commissaire enquêteur s'était prononcé en faveur de l'éloignement du terminus, dans son rapport. « Nous estimons que le préfet n'a pas eu toutes les informations lors de sa prise de décision », précise-t-il. La requête semble être recevable puisque le dossier vient d'être transmis à la partie adverse, soit la préfecture.
« Nous ne sommes pas contre le tramway. Casser la DUP, c'est contraindre la mairie à prendre en compte nos remarques et à réétudier sa copie. Sauf que personne n'a le courage politique de nous dire que le tramway doit être terminé avant les élections municipales. Ces décisions déraisonnables ne sont que politiques », lance le président.
Antoine Rufenacht avait argué, il y a quelques mois, qu'un quartier ne devait pas être privilégié, en matière de câbles, par rapport au reste de la ville. Interrogé hier soir à propos de ce recours, Edouard Philippe, le nouveau maire, s'est contenté d'un « Quels riverains ? Qui conteste quoi ? Je ne suis pas au courant… »


Et pendant ce temps-là…


La procédure engagée devant le tribunal administratif ne change pas le calendrier du chantier. C'est ce vendredi matin que débute le creusement du tunnel dédié au tramway.
Située à l'Est de l'actuel tunnel Jenner, cette future voie mesurera 576 mètres de longueur. Pour réaliser ce creusement, qui doit durer onze mois, la Communauté de l'agglomération havraise a fait appel non pas à un tunnelier mais à des foreuses qui creuseront à la fois par le nord et le sud avant de se rejoindre.
Une fois le tunnel percé, six mois seront nécessaires pour réaliser l'intérieur de l'ouvrage : bétonnage et construction de la plate-forme de circulation des rames de tramway.
Le lancement des travaux de creusement est prévu aujourd'hui en présence des élus havrais, des présidents de la Région et du Département et du sous-préfet. Puis, lundi, c'est un autre chantier qui doit débuter : les pergolas de l'hôtel de ville seront démontées « afin de retrouver la simplicité et la force architecturale de l'hôtel de ville imaginées par Auguste Perret ».
Octobre 2009
Création de l'association des riverains du tramway qui compte aujourd'hui 90 familles.
Janvier 2010
Dépôt de trois requête auprès du commissaire enquêteur lors de l'enquête publique.
Septembre 2010
Envoi d'une lettre au tribunal administratif de Rouen portant contestation de l'arrêté préfectoral sur la déclaration d'utilité publique.
18 juin 2010
Signature de l'arrêté préfectoral déclarant d'utilité publique la création d'un tramway sur le territoire de la Codah.
MARIE-ANGE MARAINE
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum