Le Marité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Marité

Message par Virginie le Lun 17 Juin 2013 - 8:33



:arrow: http://www.drakkaronline.com/article141386.html
17.06.2013

 Etrange destin que celui du Marité qui fêtait la semaine dernière ses 90 ans ! Dernier témoin d’une époque où l’on partait pécher la morue sur les bancs de Terre-neuve, ce trois-mâts goélette, construit en 1921 et baptisé en 1923 à Fécamp (76), est aujourd’hui le dernier terre-neuvier français en état de navigation, grâce aux efforts de passionnés… et des collectivités. Il a pourtant bien failli finir dans un cimetière à bateaux !




Amarré sur les quais de Rouen à l’occasion de l’Armada, juste devant le Belem, le Marité a bien fière allure. 
Ce trois-mâts goélette à la coque blanche était à l’origine un navire de pêche, qui navigue « vers Terre-Neuve pour la morue jusqu’en 1924, puis en Islande avant de servir de ravitailleur vers la Grande-Bretagne durant la Seconde Guerre mondiale, puis de nouveau la morue et la crevette jusqu’en 1969 », explique Vincent Voranger, membre de l’association des amis du Marité. 
Il est ensuite désarmé au début des années 70 avant d’être racheté par des Suédois qui tentent de le remettre en état. Dédié à la croisière, le bateau est repris en 2003 par un GIP normand [1] (Groupement d’Intérêt Public) qui, comme de nombreux passionnés, souhaite son retour en France. Mais la bonne affaire ne se révélera pas si bonne que cela…
Le bateau sert toute l’année 2004 de plateau télé à l’émission Thalassa de France 3 avec une nouvelle escale chaque semaine. A l’issue de cette saison, où la fatigue du bateau est plus qu’avérée, le navire est porté en cale sèche. Et là, c’est le drame. Pour être sauvé, le navire doit être entièrement démonté, planche par planche. Il ne restera au final que 20 % des éléments d’origine dont la quille en orme, à l’origine de la stabilité du bateau.
« Au-delà des querelles des uns et des autres pour sortir du GIP ou pour critiquer le projet, ce qui est formidable dans cette histoire, c’est la puissance publique qui sauvera ce patrimoine historique », détaille, un brin enflammé, notre guide qui n’hésite pas à parler de « noblesse politique ». Racheté 1,6 millions d’euros, la restauration du Marité aura coûté la bagatelle de 4,4 millions d’euros… « Mais aujourd’hui, ce bateau, il est à nous, les Normands. Non seulement il est le symbole d’une culture de la pêche que les Bretons ne sont pas les seuls à détenir, mais en plus c’est une démonstration du savoir-faire régional. Si le bateau a été construit à Fécamp, c’est à Saint-Vaast-la-Hougue, au chantier naval Bernard, qu’il a pu être sauvé. Et comme il a fallu tout refaire, nous en avons profité pour le doter d’une mini-station de traitement des eaux pour ne plus rejeter à la mer nos effluents ».


Le Marité, lors de la Grande Parade en Seine
Aujourd’hui basé à Granville, le Marité est désormais un témoin de l’histoire normande. « C’est grâce à ces bateaux, qui rapportaient les vitamines et oméga 3 bon marché de la morue, qu’ont été nourris les ouvrières et ouvriers qui participaient au développement économique du pays », insiste Vincent Voranger. Afin que les Normands puissent encore mieux s’approprier ce patrimoine, le bateau est désormais entièrement dédié à la navigation du public. En proposant des ½ journées en mer ou des croisières sur les îles Chausey (75 euros l’aller-retour), le GIP commence à dégager des bénéfices. « Les entreprises ont même la possibilité de privatiser le bateau, à quai ou en mer, cela dépend du nombre de personnes (120 à quai et 60 en navigation) ». Le tout à des prix abordables : comptez de 3 600 à un peu plus de 5 000 euros (hors convoyage vers les différents ports de la côte normande).
Jacques-Olivier Gasly

contact@lemarite.com 
http://www.chantier-naval-bernard.com

[1] Conseil général de la Manche : 76% Communauté d’agglomération Seine-Eure : 8 % Communes : Granville (5%), Fécamp (4%), Saint-Vaast-la-Hougue (4%)
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Marité

Message par Virginie le Lun 17 Juin 2013 - 8:39

quelques photos du Marité :







avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

marité

Message par Elmae le Dim 1 Mar 2015 - 16:55

Je voudrais savoir qui est le propriétaire du marité maintenant. En gros: reviendra-t-il un jour sur Fécamp?
avatar
Elmae


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum