Réunifier la Normandie : de l'utopie ...!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réunifier la Normandie : de l'utopie ...!!!

Message par JPL27 le Mer 24 Avr 2013 - 16:37

un article ce matin sur le perche.fr qui pense que la réunificationest une utopie ....



FAUT-IL réunifier la Basse et la Haute Normandie ? Cette question, déjà débattue dans les années 1970, revient plus que jamais sur le devant de la scène suite au référendum organisé en Alsace dernièrement.

Même si la forme diffère un peu (il s’agissait de fusionner en une seule collectivité les deux conseils généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin et le conseil régional d’Alsace), le fond est similaire : simplifier l’administration territoriale Comparée souvent à un “mille-feuilles”

C’est ce que prônent les défenseurs d’une unique Normandie, grande et forte : favoriser les économies, rationaliser les moyens, renforcer sa visibilité.

Laurent Beauvais, président de la Région bas-normande, en est convaincu : «L’échec du référendum en Alsace, je le regrette mais je le comprends. Les élus ont trop peu parlé des projets. Unifier, d’accord, mais pour faire quoi ? J’espère en tout cas que cela va redonner un peu d’actualité au sujet. La réunification de la Basse-Normandie et de la Haute-Normandie, j’y suis favorable. Mais comme dans tout mariage, on doit être deux. Mon homologue, Alain Le Vern est plutôt réticent. Le processus est donc en sommeil (…) Ce n’est sans doute pas non plus le bon moment pour lancer une telle idée : la période n’est pas tournée vers l’optimisme or il en faut beaucoup ainsi que du volontarisme.»

Outil de développement, cette réunification est aux yeux de l’Ornais une belle opportunité pour dynamiser le territoire. «Malheureusement, on a souvent peur de ce qui est gros et grand (…) Je vais soumettre une idée aux parlementaires : permettre la mise en place d’un débat public sur le sujet pour en faciliter la compréhension par le grand public. Rien ne doit se faire sans consulter les habitants, mais il faut leur expliquer nos projets, nos souhaits pour une Normandie solidaire et forte, synonyme de croissance».

Alain Le Vern, président de la Haute-Normandie. Interpellé sur la question, sur la force ou au contraire les faiblesses d’une Normandie unifiée, Alain Le Vern, président de la Haute-Normandie, ne veut pas verser dans une “nostalgie de territoires” et préfère rester prudent : «Je pense qu’il n’existera jamais un découpage administratif pertinent. L’important est de s’adapter en permanence aux projets, au quotidien des personnes, aux réalités économiques, aux échanges qui ont évolué ces derniers siècles… Ce qui compte, c’est la capacité à répondre au mieux aux enjeux du quotidien et aux défis du futur. La pertinence d’une fusion des Normandie est un vaste sujet ayant fait l’objet de plusieurs études dont les interprétations ont été différentes selon les convictions des uns et des autres. Je crois plus aux communautés de projets pour l’avenir qu’à la nostalgie de territoires qui ne se sont pas imposés dans la réalité du temps».Quant à savoir si le référendum en Alsace est un « mauvais signe », il répond : «d’après les sondages, les Alsaciens semblaient favorables à la fusion de leurs collectivités et c’est pourtant le non qui l’a emporté… Cela invite à la prudence et démontre une nouvelle fois qu’il faut être mesuré quant aux idées reçues.»

La position de Jean-Claude Lenoir sénateur de l’Orne. «Sur le principe, j’ai toujours été favorable à la réunification de la Normandie. C’est le bon sens. Mais je dois dire que plus les années passent, plus les Régions “s’installent” et plus je m’interroge sur les chances d’y arriver. On voit bien, avec ce qui vient de se passer encore en Alsace, que le référendum n’est pas la panacée qu’on dit parfois pour faire sauter les verrous. L’agrandissement des régions peut être ressenti, à tort, comme une perte de proximité. Or, ce n’est pas ce dont nos concitoyens ont besoin en ce moment. Pourtant, nous aurions tout à gagner à une décentralisation bien pensée évitant doublons et chevauchements de compétences, une décentralisation qui reposerait sur une articulation cohérente entre d’un côté de grandes régions visibles en charge des enjeux stratégiques et de l’autre des départements et intercommunalités assurant les missions de solidarité et de proximité. L’acte 3 de la décentralisation sera-t-il l’occasion d’avancer dans ce sens ? La Ministre Anne-Marie Escoffier nous avait annoncé ce projet pour le mois d’avril lorsqu’elle est venue à Mortagne devant les maires de l’Orne début février. Entre temps on a compris que la démarche avait comme du plomb dans l’aile, puisque le projet attendu sera finalement découpé en trois textes qui seront examinés séparément dans le temps. Je doute que cette approche soit appropriée pour faire rebondir positivement le débat sur la réunification, qu’il s’agisse de la Normandie ou d’autres régions pour lesquelles la question se pose également.»

La position de Véronique Louwagie, députée de la circonscription L’Aigle-Mortagne. «Je crois depuis longtemps à la réunification normande. Au regard du poids des régions au sein de l’Union européenne composée de 27 Etats membres, l’union est souhaitable pour peser à Bruxelles. L’image de la Normandie, mondialement connue en serait renforcée. (…) Du point de vue économique, de nombreux acteurs institutionnels et consulaires ont réalisé soit partiellement soit totalement des fusions. (…)Le résultat du référendum alsacien ne doit pas être un frein aux projets de fusion. Le danger du référendum est qu’il permet aussi aux Français d’exprimer un mécontentement. Alors même si les Alsaciens ont voté contre la fusion proposée, cela ne signifie pas que les Français sont opposés à la suppression du mille feuilles de nos institutions. Au contraire, beaucoup ne sy retrouvent pas et s’interrogent à juste titre sur le bien-fondé de multiplier les structures. Dans un contexte de crise, peut-être qu’enfin le temps de rationaliser est venu. Face à un fonctionnement de notre système public de plus en plus complexe pour les citoyens, nous devons simplifier.»
avatar
JPL27


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum