les partisans de la réunification de la Normandie présentent l'Alsace comme exemple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les partisans de la réunification de la Normandie présentent l'Alsace comme exemple

Message par Virginie le Jeu 21 Mar 2013 - 20:53



:arrow: drakkaronline
Date de publication de l'article : 21/03/2013

Le président du Mouvement Normand, Didier Patte, qui prône l’unification administrative des deux régions normandes , Haute et Basse-Normandie, a lancé mercredi un « appel aux Normands résidant en Alsace et un « amical salut aux électeurs alsaciens » pour les encourager à approuver la création d’un Conseil d’Alsace en lieu et place des deux conseils généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin et du conseil régional.

Les électeurs des deux départements qui recouvrent la Région Alsace sont appelés aux urnes sur ce sujet le 7 avril en application du droit à l’expérimentation prévue par la loi de 2010.

Pour Didier Patte, qui est membre du CESER de Haute-Normandie au titre des personnalités qualifiées, la démarche alsacienne « peut être une préfiguration de ce qu’il pourrait advenir si les élus de Normandie entendaient mettre fin (…) à la calamiteuse division de la Normandie en deux sous-régions ».
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: les partisans de la réunification de la Normandie présentent l'Alsace comme exemple

Message par Laurent le Sam 23 Mar 2013 - 0:29

Appel aux Normands résidant en Alsace & Amical salut aux électeurs alsaciens


Mercredi 20 Mars 2013


Communiqué du Mouvement Normand. N° 182 - semaine 11, 2013.

Appel aux Normands résidant en Alsace & Amical salut aux électeurs alsaciens

Je m’adresse à vous, chers compatriotes normands, qui résidez en Alsace.


Le 7 avril prochain aura lieu dans les deux départements alsaciens un referendum où il sera demandé aux électeurs de se prononcer sur une nouvelle organisation territoriale en Alsace, avec la création d’un Conseil d’Alsace, remplaçant l’actuel Conseil régional et les deux Conseils généraux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, avec une répartition des compétences entre les principales villes. Cette initiative a été lancée à l’issue d’une large concertation entre les élus, toutes tendances confondues, notamment par M. Richert, président du Conseil régional et, à ce moment-là, ministre chargé de la décentralisation dans le gouvernement Fillon. Chacun faisant des concessions, comme il sied dans une véritable concertation, le projet finalement a reçu un accueil favorable parmi les responsables des partis de la quasi totalité de l’éventail politique alsacien et c’est cet accord que les électeurs vont être amenés à approuver ou à refuser. La procédure référendaire requiert la participation active d’au moins 25% du corps électoral et la majorité des suffrages exprimés. Les adversaires du projet – il y en a, de façon apparemment minoritaire certes, et ils ont leurs raisons… que ma raison ne comprend pas – comptent sur les abstentions (plus de 75% du corps électoral) pour que la validité de la consultation soit contestée. Et c’est, là, justement où, vous, Normands résidant en Alsace, ne devez pas céder aux sirènes de l’indifférence.
En effet, ce qui est en jeu, ce n’est pas seulement le futur statut des institutions régionales alsaciennes, une sorte d’affaire qui ne concernerait que les Alsaciens de souche, mais bel et bien l’avenir de la décentralisation en France. L’accord alsacien va dans le sens d’une plus grande authenticité de cette décentralisation, entreprise en son temps par le Général De Gaulle remettant en cause « l’effort multiséculaire de centralisation de la France qui ne se justifie plus ». Il pose les prémisses d’une meilleure efficacité en simplifiant le fameux « mille – feuille » territorial. Il peut être un exemple stimulant à la veille des débats concernant l’Acte III de la décentralisation.
Et puis, chers amis Normands, ce peut être une préfiguration de ce qu’il pourrait advenir si les élus de Normandie entendaient mettre fin, par concertation et en écoutant les sollicitations pressantes et majoritaires de la société civile, à la calamiteuse division de la Normandie en deux sous-régions, devenues, de ce fait, « l’angle mort de la France du Nord-Ouest ». En vous exprimant positivement lors de ce referendum alsacien, amis Normands résidant en Alsace, vous pouvez rendre un immense service à toute la Normandie.

Je me permets maintenant de m’adresser à tous les citoyens alsaciens : je n’ai pas de conseils à donner, ni à invoquer telle ou telle raison pour que vous répondiez « oui » à la question posée. Vous connaissez mieux que moi les arguments invoqués pour rendre possible ce Conseil d’Alsace : vos élus – presque toutes tendances confondues – en ont largement débattu et ont su par leur esprit de conciliation faire preuve de responsabilité. De cela, je suis d’ores et déjà admiratif et, si les résultats de la consultation sont positifs, mon admiration pour le sens démocratique des Alsaciens – qui rappelle la pratique des votations à la mode helvétique – sera total et constituera un exemple pour tous les autres Français, Normands compris évidemment.
Je profite de cette occasion unique pour un Normand de remercier l’Alsace qui, après 1871, a envoyé en Normandie, dans les circonstances que l’on sait, certains de ses fils qui, non seulement firent souche chez nous, mais apportèrent leur savoir-faire, leur intelligence et, par là-même, la richesse, notamment dans la Vallée de la Seine, d’Elbeuf au Havre… De cet apport de qualité, je ne retiendrai que deux noms : André Maurois (Emile Herzog) et André Siegfried.
L’un, grand écrivain, l’autre, éminent politologue. Nous en sommes fiers et remercions l’Alsace de nous les avoir légués. Nul mieux qu’André Siegfried, expert en psychologie des peuples, n’a mieux dépeint la mentalité normande, notamment dans son « Tableau politique de la France de l’Ouest ».
Puisse mon vœu d’aujourd’hui de voir le corps électoral alsacien faire progresser une transformation raisonnable de l’organisation territoriale de la France constituer une sorte de témoignage de reconnaissance des Normands envers l’Alsace et son attachante population !


Didier PATTE, Président du Mouvement Normand


Contact : 1446, rue de la maison forestière – 27290 Ecaquelon.
contact@mouvement-normand.fr

avatar
Laurent


Revenir en haut Aller en bas

Re: les partisans de la réunification de la Normandie présentent l'Alsace comme exemple

Message par Virginie le Mar 9 Avr 2013 - 8:21

La réunification de la Normandie ? pluie de réactions

:arrow: normandie.france3.fr
Vanessa Fize/Publié le 08/04/2013

Les Alsaciens se sont sentis peu concernés par le référundum sur l'union de leurs deux départements. S'il est difficile de savoir ce qu'il en aurait été de la réunification de la Normandie, nous pouvons tout de même vous dire que le sujet a fait réagir sur notre page Facebook...


©️ Pierre Lesage /Creative Commons

Et si un référundum proposait aux Normands de trancher une fois pour toute sur ce serpent de mer qu'est la réunification de la Normandie ? A la question, les internautes répondent "j'aime", le pouce levé, en grand nombre. Quant à donner une réponse, les commentaires disent majoritairement oui (ce qui, bien sûr, n'a aucune valeur de sondage !).

Les "pour"
Dans cet étalage de points de vue "pour" priment des arguments économiques et historiques :
Ainsi, Dominique dit : "Pour évidemment, c'est une question de bon sens... Pendant plus de 1000 ans la Normandie n'a été qu'une". Johann renchérit : "Je suis tout à fait pour la réunification de la Haute et Basse-Normandie car après tout on préfère s'appeler Normand que Bas-Normand ou Haut-Normand, et puis si cela peut faire des économies c'est encore mieux." Il y a encore ce commentaire d'André : "Pour à 100 000%. La Normandie n'aurait jamais du être coupée en deux, nos ancêtres vikkings n'auraient d'ailleurs jamais accepté cet outrage !". Et Joao de conclure : "Il n'y a qu'une Normandie !! Basse ou Haute, l'important est d'être une région forte et dynamique. Et ne dit-on pas que l'union fait la force?".

Non, c'est non
Et les "contre", que disent-ils ? A l'argument économique, Valérie rétorque : "Ne risque-t-on pas de supprimer des emplois en se réunifiant ?". Fatima lance une question cruciale, qui préoccupe sans doute les Bas-Normands : "Pourquoi Rouen serait la capitale et pas Caen ?".

Ni pour ni contre...
Olivier, lui, ne voterait oui que si Rouen était désignée capitale... On le voit, le débat est loin d'être clos, et encore, ces commentaires proviennent uniquement du site et de la page de France 3 Haute-Normandie !
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: les partisans de la réunification de la Normandie présentent l'Alsace comme exemple

Message par Virginie le Mar 9 Avr 2013 - 8:23

Nomandie : la sénatrice Nathalie Goulet appelle à la réunification

:arrow: lamanchelibre.fr
Publié par F.C le 08/04/2013

Sénatrice de l'Orne , Nathalie Goulet appelle à la réunification des deux Normandie à l'image de ce qui a été tenté en Alsace.

Sénatrice de l'Orne, Nathalie Goulet appelle les habitants des deux régions normandes à "regarder ce qui se passe en Alsace et à prendre exemple."

Par référendum, les Alsaciens devaient se prononcer sur la fusion de leur deux départements et du conseil régional afin de créer un ensemble plus fort et plus compétitif.

La parlementaire ornaise considère que cette démarche doit constituer une leçon pour les Normands. Ces derniers doivent s'en inspirer "pour réduire les doublons, les frais de structure et le nombre d'élus au profit d'une structure plus performante."

Et de rappeler que les Bretons s'engagent dans cette voie.




avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: les partisans de la réunification de la Normandie présentent l'Alsace comme exemple

Message par JPL27 le Mar 9 Avr 2013 - 12:45

et vous, vous êtes pour ou contre cette réunification ....???
avatar
JPL27


Revenir en haut Aller en bas

Re: les partisans de la réunification de la Normandie présentent l'Alsace comme exemple

Message par Virginie le Mar 9 Avr 2013 - 21:38

@JPL27 a écrit:et vous, vous êtes pour ou contre cette réunification ....???

Réunification
Fier Normand
Bienvenue

pour faire court, je suis Pour
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: les partisans de la réunification de la Normandie présentent l'Alsace comme exemple

Message par Bidass le Mar 9 Avr 2013 - 22:18

@Virginie a écrit:
@JPL27 a écrit:et vous, vous êtes pour ou contre cette réunification ....???

Réunification
Fier Normand
Bienvenue

pour faire court, je suis Pour

Idem je suis pour ont et mieux unis que séparé ,l'union fera notre force St Olaf 1
avatar
Bidass


Revenir en haut Aller en bas

Re: les partisans de la réunification de la Normandie présentent l'Alsace comme exemple

Message par Domfrontaisdecoeur le Mer 10 Avr 2013 - 0:22

Bonsoir

Bien entendu, je suis pour la réunification, mais pas au détriment des lois de la République ( Code du Travail, Code civil, constitution, lois organiques) avec Rouen comme capitale et une partie des organismes régionaux à Caen...

Par exemple, on peut très bien imaginer que les deux académies fusionnent, et que le recteur siège à Caen...

A +

Cordialement,

Fier Normand Réunification Réunification 2
avatar
Domfrontaisdecoeur


Revenir en haut Aller en bas

Re: les partisans de la réunification de la Normandie présentent l'Alsace comme exemple

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum