Foire Saint-Nicolas - Evreux le 6 décembre 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Foire Saint-Nicolas - Evreux le 6 décembre 2012

Message par Virginie le Dim 25 Nov 2012 - 17:21

La foire Saint-Nicolas retourne aux sources à Evreux

:arrow: paris-normandie.fr
24/11/12

NATURE. La Saint-Nicolas, jeudi 6 décembre, renoue avec la ruralité et fait venir des animaux et un marché fermier.


La place de l'hôtel de ville d'Evreux accueillera des animaux de ferme et un marché de producteurs régionaux

Depuis quelques années, la Saint-Nicolas d'Evreux avait perdu de son âme. A l'initiative du Crédit agricole Normandie Seine d'Evreux, et en partenariat avec la municipalité, l'édition de cette année, jeudi 6 décembre, va enfin revenir à ses fondamentaux, liés à nos origines agricoles, et retrouver de son authenticité.

Il y a quarante ans, la Saint-Nicolas était l'occasion, pour les agriculteurs, de se réunir sur le pré du Bel-Ebat pour vendre leurs animaux. Jean-Louis Maurice, président de la Caisse locale du Crédit agricole d'Evreux, précise qu'ensuite, « avec l'argent récolté, ils achetaient sur place ce qu'ils ne trouvaient pas localement : vêtements et matériels professionnels, charcuterie et pains d'épices à offrir pour le jour de Noël ».

Démonstration de chiens de troupeaux
Comme dans le Nord de la France ou en Allemagne, la Saint-Nicolas avait lieu chaque année, le 6 décembre. Au fil des années, la venue de camelots a, semble-t-il, quelque peu bousculé les traditions, dénaturant la manifestation. Mais cette année, la foire fera cohabiter les deux univers, le rural et l'urbain. Elle sera surtout ludique, pédagogique et conviviale, à l'image de ce que souhaite Jean-Louis Maurice : rassembler petits et grands et « offrir de l'émerveillement et du rêve ».
La place de l'hôtel de ville accueillera des animaux de ferme, un marché fermier de producteurs régionaux et une présentation-dégustation de produits fermiers. Deux tracteurs neufs mis à disposition par une concession d'engins agricoles de Conches-en-Ouche seront exposés. La Fédération des chasseurs reconstituera un espace naturalisé représentatif de la faune départementale des plaines et forêts. Dans la ville, un berger fera des démonstrations de chiens de troupeaux sur des oies et on attend la venue d'un percheron, et bien d'autres animations. Une telle opération a nécessité de faire appel au Groupement de défense sanitaire de l'Eure (GDS), pour ce qui a trait au déplacement des animaux et au respect de la réglementation en vigueur, ainsi qu'à un spécialiste des manifestations agricoles.
L'installation par les services techniques de la ville débutera dès le mercredi 5 décembre, vers 7 h.

Assurer la sécurité des bêtes
Plaisir des yeux pour les visiteurs, mais grosses contraintes pour les éleveurs !
Pour participer à l'événement, ils devront en effet livrer leurs bêtes à toute une batterie d'examens, d'analyses et de prises de sang, financés par le Groupement de défense sanitaire de l'Eure (GDS) si l'agriculteur est un adhérent. Ils devront se plier aux exigences liées au déplacement des animaux, à leur parcage, à leur sécurité (sans oublier celle du public), à leur bien-être (alimentation, soins, litière) et à l'obtention d'un numéro d'agrément. Une fois les animaux revenus à l'élevage, ils devront être placés un temps en quarantaine afin d'éviter la transmission de maladies.


Une vraie ménagerie au Bel-Ebat à Evreux pour la foire Saint-Nicolas

:arrow: paris-normandie.fr
24/11/12

Des veaux, des poulains, des chevaux, des porcs, des moutons, des chèvres… C'est toute la ferme qui se délocalisera jeudi 6 décembre à Evreux pour la foire de la Saint-Nicolas.
Les visiteurs pourront notamment (re) découvrir la normande, la prim'holstein, la blonde d'Aquitaine, la pie rouge des plaines et la highland, une vache écossaise à poils longs, aux grandes cornes. En tout, vingt ruminantes seront présentes pour cette fête de la nature. Mais pour accueillir ces demoiselles comme il se doit, une sacrée organisation sera mise en place en amont.
La sécurité des animaux sera notamment assurée par une dizaine de masses (des coffres d'environ une tonne) fixées à des tracteurs et reliées entre elles par des barres où seront attachées les bêtes. Ce dispositif ne vise pas uniquement à veiller sur les animaux, il est également là pour protéger le public qui fera le déplacement. Ainsi, des élèves d'écoles primaires sont attendus. Ils pourront y découvrir les métiers de la ferme et l'agriculture euroise dans son ensemble. Dix producteurs seront présents et vendront escargots, foie gras, charcuterie, fromages, pain d'épices, confiture de lait, miel, jus de fruits… Bref, des produits artisanaux qui régaleront les papilles !
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum