ERS de Portbail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ERS de Portbail

Message par Virginie le Mar 16 Nov 2010 - 7:55

Ouest France
6 novembre 2010
:arrow: http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Le-premier-etablissement-de-reinsertion-scolaire-ouvre-lundi-8-_50412-avd-20101106-59300896_actuLocale.Htm

Le premier Établissement de réinsertion scolaire ouvre lundi 8 - Portbail




Pourquoi ? Comment ?

Après la récente fermeture de la Clis de Portbail «dans un souci d'économies», fréquentée par 7 enfants du canton, et l'ouverture, lundi 8 novembre, d'une ERS (Etablissement de réinsertion scolaire) au profit de huit élèves de Seine-Saint-Denis, la population a du mal à comprendre.

Qu'est-ce qu'un ERS ?
Contrairement aux Clis, destinées aux enfants ne parvenant pas à suivre le programme scolaire, les ERS sont de nouvelles structures imaginées ces derniers mois par le gouvernement « pour des élèves perturbateurs s'étant mis en marge du système scolaire, mais qui ne sont pas des délinquants et qui n'ont pas encore été condamnés par la justice » rappelait récemment le ministre de l'Education nationale. Vingt ERS vont ouvrir en France cette année ; celui de Portbail est le premier de la Manche.

Où va se trouver cet ERS ?

Il va occuper les locaux des PEP93, en front de mer, à l'extrémité de la route donnant accès à la plage (près des chars à voile). Jusqu'à présent, ces locaux étaient destinés aux classes de découverte en période scolaire, et constituaient un centre de vacances durant les congés.

Comment va fonctionner cet ERS ?
Les huit élèves, sélectionnés avec leur accord et celui de leurs parents, sont âgés de 13 à 16 ans. Ils seront encadrés de 3 enseignants, 3 assistants d'éducation, 3 volontaires service civique et d'un éducateur, soit plus d'un adulte pour un élève. L'encadrement sera permanent (sauf la nuit), 7 jours sur 7, « y compris pour les sorties externes », les élèves ne rentrant chez eux que durant les vacances. Au niveau du rythme, ils devraient bénéficier de cours le matin et d'activités sportives et culturelles l'après-midi.

L'objectif à atteindre ?
Il s'agit de jeunes en rupture scolaire. « Le but du jeu c'est d'individualiser le travail pour espérer une réinsertion scolaire à l'issue ». Ces élèves quitteront Portbail le 21 juin 2011 et seront très probablement remplacés par d'autres jeunes de Seine-Saint-Denis.

Qui paie ?
La collectivité, via l'Education nationale, va financer le fonctionnement des ERS. « A priori, ça ne devrait pas coûter cher aux parents des bénéficiaires ». Quant aux élèves de l'ancienne Clis de Portbail, « ils disposent d'un transport individuel quotidien par taxi, pour se rendre dans les Clis des cantons voisins ».


La Manche Libre
15/11/2010
:arrow: http://www.lamanchelibre.fr/Les-huit-jeunes-des-banlieues-vires-de-Portbail,1.media?a=14463

Les huit jeunes des banlieues virés de Portbail

C'est la consternation à Portbail. Les jeunes accueillis lundi 8 novembre dans l'établissement de réinsertion scolaire ont été renvoyés. Ils ont provoqué des incidents dans la petite commune.

Le nouvel établissement de réinsertion scolaire de Portail aura fait long feu. Les huit collégiens, originaires de Bobigny en Seine Saint Denis, arrivés lundi 8 novembre, ont été renvoyés ce week-end. Une décision prise après plusieurs incidents.

Dommage, l'installation de ces jeunes en difficultés faisait figure de test dans la région. Mais la situation est très mal vécue dans la petite commune de la côte Ouest du Nord Cotentin.
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum