observation citoyenne de la radioactivité à Fécamp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

observation citoyenne de la radioactivité à Fécamp

Message par Virginie le Mar 23 Oct 2012 - 8:33

Radioactivité à Fécamp: une observation citoyenne

:arrow: paris-normandie.fr
Publié le lundi 22 octobre 2012

FECAMP. L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'ouest a procédé à une nouvelle campagne de prélèvements.


Deux pêcheurs pas comme les autres dans les rochers à Fécamp à l'occasion de la dernière grande marée

Deux fidèles préleveurs volontaires de l'Acro (Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'ouest), Michel Meynier, président de l'association locale Ecorefe, et Michel Simon, ont effectué une nouvelle campagne de prélèvements à l'occasion de la grande marée. En effet, de Granville à Dieppe, algues, mollusques, sédiments et eau de mer, bio-indicateurs de radioactivité, sont depuis plus de vingt ans sous la haute surveillance de cette association dont le siège social se trouve en Basse-Normandie à Hérouville-Saint-Clair.

Les prelevements
Lors de cette opération de surveillance citoyenne du littoral, les résultats des analyses sur les prélèvements du 6 mars 2012 étaient mis en évidence sur les points de prélèvement de Fécamp, Dieppe et Saint-Valery-en-Caux.
Ils font apparaître la présence d'iode 129 dans les algues et d'américium 241 dans les sédiments :
« Cela démontre l'influence des rejets de l'usine de retraitement de La Hague sur le littoral normand tandis que le cobalt 60 présent dans les sédiments à Saint-Valery-en-Caux, signale l'influence probable de la centrale nucléaire haute-normande. Enfin, le césium 137, aux origines diverses, plus important dans les sédiments de la Seine vient s'ajouter aux eaux de la Manche puis se dilue et diminue arrivé à Saint-Valery. »
Sur les prélèvements effectués à Fécamp, on note
7,2 Bq/kg d'iode 129 sur les algues (5,2 à Saint-Valery et 3,8 à Dieppe) ;
< 0,8 Bq/kg de césium 137 prélevé sur les patelles ou chapeau chinois (< 0,9 Bq/kg à Saint-Valery et < 1 Bq/kg à Dieppe) ;
absence de cobalt 60, césium 137 et américium 241 car en trop faible quantité sur les sédiments à l'inverse de Saint-Valery et Dieppe ; 10,7 Bq/l de tritium dans l'eau de mer au jour du prélèvement. (Bq : becquerel).

surveillance épidémiologique
Michel Meynier regrettait qu'une surveillance de ce type n'ait pas d'équivalence sur l'épidémiologie : « Nous voudrions que les pouvoirs publics fassent une surveillance effective des populations exposées notamment sur le littoral à proximité des centrales notamment en matière de cancer de la thyroïde à l'image de celle menée sur le cancer du sang chez les jeunes riverains des centrales, conduite par Jacqueline Clavel directrice de l'unité 754 de l'Inserm » (lemonde. fr du 13 janvier 2012).

Rappelons l'ancienneté de la période des radioéléments artificiels détectés :
l'iode 129 : 15 millions d'années ;
césium 137 : 30 ans ;
cobalt 60 : 5,3 ans ;
américium 241 : 433 ans ;
tritium : 12 ans.

pratique

Acro, siège social et laboratoire :
138 rue de l'église, Hérouville-Saint-Clair. Tél. : 02.31.94.35.34.
acro -laboratoire@wanadoo.fr
www. acro. eu. org

Antenne de Haute-Normandie :
11, rue des Capucins, Rouen.
Tél. : 02.35.98.37.51.
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum