Les deux Normandie, la Bretagne et les Pays de la Loire créent un fonds commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les deux Normandie, la Bretagne et les Pays de la Loire créent un fonds commun

Message par Virginie le Mar 11 Sep 2012 - 21:20

Normandie, Bretagne et Pays de la Loire s'associent pour encourager l'innovation

Les deux Normandie, la Bretagne et les Pays de la Loire créent un fonds commun. Objectif : aider les jeunes entreprises régionales de moins de dix salariés, quand elles sont très fragiles.


:arrow: entreprises.ouest-france.fr
10/09/12

Quatre Régions voisines - les deux Normandie, la Bretagne et les Pays de la Loire - mettent chacune deux millions d'euros au pot commun pour aider les entreprises qui innovent. Laurent Beauvais et Guillaume Bachelay pour la Basse et la Haute-Normandie, Loig Chesnais-Girard pour la Bretagne et Fabienne Renaud pour les Pays de la Loire ont lancé, vendredi, à Caen, Go capital amorçage (Go comme Grand Ouest).

Un coup de pouce minimum de 300 000 €

À ces huit millions d'argent public s'ajoutent vingt millions du fonds national d'amorçage géré par la Caisse des dépôts (CDC). Et quatre millions de partenaires privés : Crédit mutuel Arkea, les huit caisses régionales du Crédit agricole et la Caisse d'épargne de Normandie. On atteint ainsi plus de trente millions, « la taille minimum », pour le représentant de la CDC, qui se félicite d'« une réunion de quatre Régions, unique et exemplaire ».

Ce fonds viendra abonder les fonds propres des jeunes entreprises de moins de dix salariés et de moins de huit ans, « celles qui n'ont pas encore trouvé l'industriel pour fabriquer leur prototype ; c'est là qu'elles sont les plus fragiles et prennent le plus de risques ».

Pour bénéficier de ce coup de pouce de 300 000 à 500 000 € et jusqu'à 2,5 millions d'euros en plusieurs fois, pendant une période pouvant aller jusqu'à huit ans, les candidatures seront examinées, comme l'utilisation de l'argent, par cinq experts du Go Amorçage, porté par Go capital, une société de gestion créée en 2003 à Rennes. « Nous nous implantons à Caen et à Nantes », annonce au passage Éric Gozanet, président de Go capital.

L'idée de ce fonds d'amorçage interrégional remonte à 2009, bien avant que la Banque publique d'investissement (BPI) ne figure dans le programme du candidat François Hollande ; elle sera soumise prochainement au vote des députés. N'y a-t-il pas double emploi alors que les Régions se plaignent de ne pas être davantage associées à la BPI ? « Pas du tout, tranche Laurent Beauvais, le fonds interrégional d'amorçage s'adresse aux entreprises régionales qui innovent. La BPI visera plus large. »
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum