Port-en-Bessin s'apprête à fêter la saint-jacques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Port-en-Bessin s'apprête à fêter la saint-jacques

Message par Steinn le Sam 13 Nov 2010 - 8:00


Claude Milliner a fait le choix de pêcher la saint-jacques d'octobre à mai.
Il compte sur la fête de Port-en-Bessin pour promouvoir son produit fétiche.


Ce week-end, les pêcheurs organisent la 7e édition du « Goût du large ». L'occasion de promouvoir une coquille un peu plus rare cette année.

Reportage

« Ils sont fous de partir en mer par ce temps. Mais c'est le métier qui veut ça. » Installé devant la criée de Port-en-Bessin, Claude Milliner scrute l'avant-port et attend son bateau, Le Défi. « J'ai commencé la saint-jacques en 1975, explique l'armateur. Je fais partie des plus anciens, peut-être même le plus ancien. Naviguer, ce n'est plus de mon âge. » Pourtant, Claude Milliner ne lâche pas sa coquille. « Mes trois fils ont repris la pêche. Avec ma femme, je la vends tous les jours sur les quais. »

Le chalutier s'approche des quais. En le voyant, le patriarche fait un signe de la main pour désigner l'emplacement de la débarque. En quelques minutes, plusieurs dizaines de caisses sont hissées sur quai, triées, puis stockées sous la criée. « À la différence de la plupart des bateaux, nous sommes armés pour la saint-jacques d'octobre à mai. Les autres ne font que pour quelques semaines. » Un choix économique : « Nous trouvons notre compte avec la coquille. »

Pourtant, depuis l'ouverture, la majorité des pêcheurs a fait un autre choix. « La seiche et les poissons sont abondants en ce moment, avoue Claude Milline. Alors, la moitié de la flottille de coquillards a préféré le chalut pour les poissons aux dragues pour les coquilles. C'est une année inhabituelle. »

Plus rare et un peu plus chère

En conséquence, les apports de saint-jacques ont diminué et les prix ont grimpé. Ce week-end, les pêcheurs ne rateront pas pour autant le rendez-vous du « Goût du large ». « Organisée depuis sept ans, cette fête est destinée à assurer la promotion de la coquille. Il y a effectivement des retombées. »

Cette année encore, plus d'une dizaine de tonnes de coquilles seront vendues en direct par les pêcheurs, lors de ce week-end. « Nous partons du principe qu'il ne faut pas en profiter pour pratiquer des prix fous, estime Claude Milliner. Même si cette coquille du large est beaucoup plus belle que les autres années. »

Elle pourrait aussi être plus rare, si la tempête se poursuit. Car les pêcheurs mettent un point d'honneur à proposer une saint-jacques fraîche. « Elles seront pêchées au dernier moment. Mais si le mauvais temps continue, les approvisionnements pourraient être plus limités. »

Éric MARIE.

Ouest-france :arrow: www.ouest-france.fr/region/normandie_detail_-Port-en-Bessin-s-apprete-a-feter-la-saint-jacques-_8618-1583768_actu.Htm

.
avatar
Steinn


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum