A quand un cru ébroïcien ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A quand un cru ébroïcien ?

Message par Virginie le Lun 27 Aoû 2012 - 18:26

A quand un cru ébroïcien ?

:arrow: paris-normandie.fr
Publié le lundi 27 août 2012

PROJET. Les Ebroïciens sont invités à s'organiser s'ils souhaitent faire revivre une tradition viticole oubliée.


Francis Obé en train de tailler les quelques vignes de sa propriété

Qu'en est-il du projet lancé par Francis Obé, actuel maire d'Arnières-sur-Iton, de réimplanter une parcelle de vignes à Evreux ? Avant d'entrer dans le vif du sujet, il convient de revenir à la génèse de ce dossier. Le point de départ se situe en 2006. Francis Obé, passionné du monde viticole et du vin, envisage de décrocher un diplôme de viticulteur.
Afin de le valider, il lui est demandé de faire un stage de plusieurs mois chez un exploitant. Mais, Francis Obé a une autre idée, qu'il propose à son centre de formation : réaliser une étude de faisabilité d'implantation de vignes. Et celui-ci les imagine… à Evreux ! Dans le quartier de Saint-Michel, autrefois appelé Saint-Michel-les-Vignes.
Un pari dans l'ère du temps qui a, par exemple, été couronné de succès non loin d'ici, aux Andelys. Résultat : un document inédit voit le jour. Il comprend une étude des sols, du climat, des cépages et de bien d'autres paramètres. Paris-Normandie s'en était fait l'écho l'été dernier.

La « cerise sur le gâteau » ?

Francis Obé décide alors d'envoyer ce précieux document à Jean-Louis Debré, alors maire d'Evreux, qui lui témoigne intérêt et soutien. Olivier Bourhis, chef du service environnement à la Ville d'Evreux, explique que « ce projet d'implantation de vignes serait la cerise sur le gâteau, puisqu'il compléterait l'acquisition de terrain par la ville d'Evreux. Ces achats ont déjà permis la création de sentiers touristiques et l'implantation d'un troupeau de 140 brebis. »
En fait, il ne manque à ce projet qu'un appui associatif et citoyen, qui assurerait leur suivi et leur taille des vignes, ainsi que la vendange et la vinification, comme cela se fait dans le quartier parisien de Montmartre.
Aujourd'hui, Francis Obé appelle de tous ses vœux un élan autour de cette initiative à la fois écologique et originale. Mais, contrairement aux meilleurs crus et millésimes, son idée ne supporterait pas de vieillir trop longtemps…

François Nazon
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum