Pas de mort en 14-18, pas de monument

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas de mort en 14-18, pas de monument

Message par Steinn le Jeu 11 Nov 2010 - 11:49


Dans le cimetière de l'église de Beuzeville-au-Plain, aucun monument aux morts de la guerre 1914-1918.


Pas de commémoration du 11 Novembre à Beuzeville-au-Plain (Manche). La commune n'a pasde monument aux morts dans son cimetière. Les 14 soldats de 14-18 sont tous revenus vivants.



L'histoire

« C'est sûr, la commune n'a pas eu de mort en 14-18. D'après les anciens, quatorze habitants sont montés au front. Ils sont tous revenus vivants », assure Lucien Briard, 79 ans, maire de Beuzeville-au-Plain. Une commune de 46 habitants dans les marais du Cotentin.

« Un soldat a été blessé en sauvant un officier. Il s'en est sorti », ajoute le maire. Et pour être complet, l'histoire locale mentionne un habitant de Beuzeville-au-Plain qui, ayant quitté son village pour Paris à l'aube du XXe siècle, est mort durant la Première Guerre mondiale.

La petite taille de la commune n'explique pas à elle seule cette chance : dans la commune voisine de Vierville, qui compte 51 habitants, on dénombre quatre morts pendant la Grande guerre.

Dix-sept parachutistes

En l'absence de mort pour la France, Beuzeville-au-Plain est dépourvue de monument aux morts et n'organise pas de cérémonie commémorant l'armistice du 11 novembre 1918. « On a bien essayé plusieurs années de suite, mais il ne venait pas grand monde », témoigne le maire.

Qu'il s'agisse de la Seconde Guerre mondiale (deux prisonniers de guerre) ou des combats coloniaux, les conflits, qui ont suivi, ont aussi épargné les habitants de Beuzeville-au-Plain.

En revanche, cette protection n'a pas profité aux combattants de la Libération. Le 6 juin 1944, de farouches affrontements opposent paras américains et soldats géorgiens de l'armée d'occupation, près du manoir d'Artily. « Ils se sont battus au couteau », relate Lucien Briard.

Un peu plus tôt, à 1 h 17, le 6 juin, un C 47 de la 101e Airborne s'écrase. Touché par la DCA de la Wehrmacht ? Les cinq membres d'équipage et les dix-sept parachutistes sont tués sur le coup. Le 6 juin 2000 a été inaugurée, près de la mairie, une stèle dédiée à la mémoire de ces combattants américains. « Et chaque dimanche précédant le 6 juin, souligne le maire, on organise une cérémonie du souvenir. » À Beuzeville-au-Plain, à trois vols de mouettes d'Utah Beach, plage du Débarquement, le 6 juin a remplacé le 11 novembre.

Jean-Pierre BEUVE.

Ouest-france :arrow: www.ouest-france.fr/region/normandie_detail_-Pas-de-mort-en-14-18-pas-de-monument-_8618-1582868_actu.Htm


.
avatar
Steinn


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum