Grenelle de l’Estuaire - Lisieux le 2 nov.2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grenelle de l’Estuaire - Lisieux le 2 nov.2010

Message par Virginie le Jeu 4 Nov 2010 - 8:21


Antoine Rufenacht veut installer l’estuaire dans la logique du Grand Paris


Les enjeux et contributions de l’estuaire de la Seine au Grand Paris pour en faire un projet fédérateur et non un puits de querelles ont été au centre des débats des élus réunis au parc des expositions de Lisieux (Calvados) à l’occasion du premier forum du Grenelle de l’Estuaire. Une réunion qui a été suivie par quelque 800 personnes sous la conduite d’Antoine Rufenacht qui vient de laisser le fauteuil de maire du Havre.

drakkaronline - 3/11/10
:arrow: http://www.drakkaronline.com/article99168.html

Les normands affichent désormais leur volonté de servir de porte maritime de Paris mais tout en s’assurant de leur propre développement. Au point que l’on s’est interrogé à Lisieux, sur la pertinence de la référence exclusive au Grand Paris qui donnerait le sentiment de satelliser la région normande. « Le Grand Paris donne des boutons à certains élus parisiens, il ne s’agirait pas que l’épidémie s’étende à notre région », a lâché Antoine Rufenacht soucieux d’éviter que le projet ne devienne un terreau de querelles en Normandie. La terminologie “Axe Seine“, voire de “Grand Axe Seine“, semble retenir l’attention des élus normands et ne devraient pas heurter les Parisiens, puisque comme chacun sait Paris est traversé par la Seine.

A Lisieux, cinq Pays, cinq Thèmes

Cinq thèmes de réflexion pour les cinq pays qui composent le territoire de l’estuaire de la Seine : c’est sur ces bases que les élus travaillent depuis un an pour proposer un point d’avancement des projets décidés au Grenelle de l’estuaire. Ils étaient présentés ce 2 novembre devant un très large public réunis au parc des expos de Lisieux.

Tourisme. L’association tourisme Seine-Estuaire qui a été créée, a vocation à coordonner les actions des acteurs touristiques menées sur l’ensemble du territoire. Une première carte permet de visualiser les divers pôles : « A part le ski alpin, nous proposons sur notre territoire toutes les facettes du tourisme », a l’habitude de dire le maire de Deauville, Philippe Augier. Pour mieux connaître ces multiples activités, les élus vont être régulièrement invités à participer à des Educ-Tours à travers le territoire.

Ecologie industrielle. Une étude est lancée sur la vallée de Seine pour mieux appréhender le marché des entrants et des sortants en suivant le principe des déchets des uns qui deviennent la matière première des autres.

Pôlites (Pôles d’intelligence territoriale de l’estuaire de la Seine). Il s’est donné vocation à travers un site internet complet à favoriser une ample connaissance à la fois de l’environnement naturel et des risques liés à l’activité industrielle.

Education à la santé. Bertrand Girardin, maire de Saint-Romain de Colbosc propose de traiter la question de l’alimentation à partir d’une enquête menée auprès des acteurs de santé avec l’appui des collectivités territoriales et de l’Agence régionale de santé.

Mobilité-Transports. Il s’agit de savoir comment les habitants, les entreprises et les touristes pourront se déplacer pour faire le lien avec les points d’accès avec la ligne nouvelle Paris-Normandie en fonction des scénarios présentés par RFF et la SNCF.

Estuaire de la Seine : 611.000 habitants, 450 communes, 26 intercommunalités, cinq Pays, 3 Départements, 2 Régions.
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum