Normandie Impressionniste 2ème Edition de avril à septembre 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Normandie Impressionniste 2ème Edition de avril à septembre 2013

Message par Virginie le Ven 13 Jan 2012 - 8:09

Environ 400 projets pour la 2ème édition de Normandie Impressionniste

Environ 400 projets culturels ont été déposés pour la deuxième édition du festival Normandie Impressionniste qui se déroulera d'avril à septembre 2013, sur le thème de l'eau, a annoncé jeudi la communauté d'agglomération de Rouen présidée par Laurent Fabius (PS).

Ces projets dans les domaines du théâtre, du cinéma, de la photographie ou encore de la peinture vont être examinés par le conseil scientifique du festival présidé par l'écrivain Erik Orsenna qui sélectionnera dans la liste ceux qui pourront être labellisés.
Un second appel à projets cette fois dans les domaines des loisirs et du tourisme sera lancé à la mi-2012.
Cette deuxième édition s'articulera autour de quatre expositions dites "majeures" qui se tiendront à Rouen ("L'Impressionnisme à la surface de l'eau"), au Havre ("Pissarro dans les ports"), à Fécamp ("Les falaises de Claude Monet") et à Caen ("lImpressionnisme et les loisirs").

Environ 500.000 personnes dont un tiers d'étrangers ont participé à la première édition de Normandie Impressionniste qui s'est déroulée au printemps et à l'été 2010. La manifestation la plus fréquentée a été l'exposition "Une ville pour l'Impressionnisme, Monet, Pissarro et Gauguin à Rouen" qui a attiré plus de 200.000 visiteurs.
Au total 200 initiatives ont été recensées dans les deux régions normandes au cours du festival. Degas a été à l'honneur au Havre, Millet à Cherbourg, Boudin à Honfleur, tandis que des déjeuners sur l'herbe, des bals dans des guinguettes improvisées ou encore des ateliers en plein air ont été organisés dans des localités parfois très modestes.

:arrow: Le Parisien
12/01/12
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

2013: L'EVIDENCE NORMANDE VA ENCORE FRAPPER...!!!

Message par JPL27 le Mar 27 Mar 2012 - 10:12

Normandie Impressionniste : la région va encore faire forte impression Pour sa seconde édition, sur le thème de l'eau, les projets se sont déjà présentés en cascade. ... l'article ici...
avatar
JPL27


Revenir en haut Aller en bas

Re: Normandie Impressionniste 2ème Edition de avril à septembre 2013

Message par Virginie le Mer 20 Fév 2013 - 20:38



:arrow: drakkaronline.com
20/02/2013

La seconde édition du festival Normandie Impressionniste débutera le 29 mars avec l’exposition Signac, les couleurs de l’eau au Musée des impressionnismes de Giverny, soit 120 oeuvres, peintures, aquarelles et dessins.

Pour 2013, le festival normand a choisi la thématique de l’eau et du reflet et présentera jusqu’à fin septembre, de Honfleur à Granville, environ 600 projets, expositions, colloques, projections, spectacles, fêtes, guinguettes.

Objectif : « Elargir la programmation à tous les arts et à tous les publics », a assuré Jérôme Clément, commissaire général. Budget : environ 5 millions d’euros.

Le Musée d’art moderne André Malraux-Muma du Havre exposera ainsi Pissarro dans les ports –Rouen, Dieppe, Le Havre ; le musée des Beaux-Arts de Rouen réunira cent œuvres de Monet, Renoir, Sisley, Caillebotte et Seurat autour de la thématique du reflet (Eblouissants reflets).

Au musée des Beaux-Arts de Caen, Un été au bord de l’eau sera dédié aux loisirs de plein air et aux villégiatures explorés par les peintres du XIXè siècle. L’art comme facteur d’attraction ?

L’enquête menée par le Comité Régional de Tourisme pour la première édition qui a attiré un million de visiteurs a établi que 15% des visiteurs d’expositions sur l’ensemble du territoire ont déclaré visiter la Normandie pour la première fois. 24% seraient venus spécialement pour découvrir le festival.

www.normandie-impressionniste.fr
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Normandie Impressionniste 2ème Edition de avril à septembre 2013

Message par Virginie le Dim 7 Avr 2013 - 18:23

Les dessous de Normandie impressionniste

:arrow: paris-normandie.fr
Publié le dimanche 07 avril 2013

ROUEN (Seine-Maritime). Pour l’instant il n’y a que des photocopies noir et blanc scotchées aux murs. Mais à partir de mardi le festival va commencer au musée des Beaux-Arts (MBA) de Rouen, avec la réception des premières œuvres originales réunies pour l’exposition phare de Normandie impressionniste. Trois semaines de montage au millimètre près, trois semaines de stress avant l’inauguration, le 29 avril, d’« Eblouissants reflets, 100 chefs-d'œuvre impressionnistes ».


Sylvain Amic

« Je ne peux pas me permettre la moindre imprécision. Cinquante-cinq convoyeurs vont venir livrer suivant un planning qui est un vrai casse-tête. Toute l’exposition est montée à blanc, ainsi on réduit les risques dans cette période toujours pleine d’aléas et de tensions », commente Sylvain Amic, le directeur du musée. En tant que commissaire de l’exposition, c’est lui qui a bâti le projet, sélectionné les tableaux (120 au total), et négocié les prêts auprès de 67 musées d’Europe et des Etats-Unis.

« Quarante Monet, dix-sept Sisley… C’est du jamais vu en Province! Cette exposition aujourd’hui, avec ces 180 œuvres, est de niveau international. Elle pourrait tout à fait être présentée à San Francisco, à Tokyo ou à Paris », s’enthousiasme l’historien d’art, qui a pourtant dû se livrer à d’inévitables arbitrages pour boucler un budget en diminution de 10%. « C’est un exercice de maîtrise. Pour la 2e édition, on ne devait pas être dans l’improvisation.»

L’emprunt en lui-même ne coûte rien. Alors que 90 % des toiles empruntées proviennent des collections publiques des grands musées, une seule fondation (française) a demandé des royalties (« dérisoires »). Et parfois, le prêt est accordé en contrepartie d’une restauration ou d’une mise sous verre. En revanche « le transport, les assurances, le déplacement des personnes qui accompagnent les œuvres: tous les coûts incombent au musée », poursuit le commissaire. «Vous allez chercher un tableau aux Etats-Unis, c’est 15000 €; au Japon, c’est 50000 €. Le convoyeur voyage en classe affaires, le billet coûte 8000 €…»

Sur un budget global de 2,75 millions d’euros, les seules charges de transport s’élèvent à 800000 euros. Mais obtenir un prêt n’est pas seulement une question d’argent. « Il y a beaucoup de négociations. C’est comme de la diplomatie », juge Sylvain Amic, qui s’est rendu à trois reprises aux Etats-Unis ainsi qu’en Angleterre. Le musée Van Gogh d’Amsterdam, aux Pays-Bas, s’est montré particulièrement exigeant pour accepter de confier trois toiles de maîtres dont deux Monet. « Les conditions de prêt sont draconiennes. Il faut leur fournir la preuve qu’on est au point en termes de sécurité, de climat, que les procédures sont rôdées, qu’on apporte le dispositif de vidéosurveillance nécessaire… »

En l’occurrence, le MBA a des arguments: une carte de visite (Normandie impressionniste 2010), un commissaire expérimenté (Sylvain Amic a présenté récemment deux expositions au Grand-Palais), et un fonds. Troisième collection de France avec 3000 tableaux, 10000 dessins et 23000 objets d’art, le musée est lui-même prêteur.

Résultat, le directeur se dit comblé. « On a des prêts d’Orsay à tomber par terre, des Caillebotte, Les Peupliers de Monet, cinq Nymphéas dont celui du musée de Nantes, de 2 mètres de large, un Cézanne du musée de Chicago et surtout le Renoir de l’affiche (de l’exposition, NDLR): La Yole, conservé à la National Gallery de Londres. » Des regrets, il en a eu.« J’ai essuyé beaucoup de refus, mais à ce stade-là, je n’en ai plus. On a trouvé un équilibre. »

Que devient le père du Festival ?

On l’oublie un peu aujourd’hui mais c’est bien lui qui a convaincu Laurent Fabius de lancer le festival en 2010: l’ancien adjoint au maire de Rouen, Jacques-Sylvain Klein, n’occupe plus les fonctions de commissaire général pour cette deuxième édition.Mais il n’a pas pour autant mis de côté son idée fixe… « C’était une belle aventure mais j’ai voulu passer à autre chose, reprendre ce que j’avais dû interrompre à cause du festival: les livres. »
Toute en terminant le premier tome d’une « grande saga biblique », le retraité de l’Assemblée nationale signe deux ouvrages liés à sa passion pour la peinture: une deuxième édition du Guide du routard sur la Normandie des impressionnistes et un livre d’art sur les « Lumières normandes, les hauts-lieux de l’impressionnisme » (parution en mai, éditions Points de vue). Il sera présent jeudi prochain, gare Saint-Lazare, au côté des officiels pour le lancement de la campagne de communication du festival. Avant d’animer trois conférences sur la Normandie impressionniste dans la capitale. « Je la défends maintenant à Paris après l’avoir défendue dans la région.Au fait, j’ai un scoop: 52 % des toiles de Monet ont été peintes en Normandie! » s’enflamme encore le passionné de 66 ans…

Eblouissants reflets

- 180 œuvres. Labellisée exposition d’intérêt national par le ministère de la culture, «Eblouissants reflets - cent chefs-d’œuvre de l’impressionnisme» va présenter 180 œuvres (120 tableaux, 40 photos et 20 gravures) autour du thème du reflet, dont : 41 Monet, 17 Sisley mais aussi Renoir, Caiilebotte, Jongkind, Cézanne, Signac...

- Bugdet. 2 752 000€ (-12% par rapport à l’exposition 2010). L’événement est coproduit par la Réunion des Musées nationaux Grand Palais.

- Mécénat. Le recours au mécénat a été amplifié par rapport à l’édition précédente. Outre le sponsoring financier du CIC-Crédit mutuel, le mécénat de compétence a été développé avec des acteurs économiques locaux, tels que CBA Architectes pour la scénographie ou Mercadier pour la peinture. Au total, le mécénat s’élève à plus de 100.000€.

- Dates. L’exposition est programmée dans le cadre du festival Normandie impressionniste du 29 avril au 30 septembre 2013. 240.000 visiteurs sont attendus, l’équivalent de la fréquentation de l’édition 2010, mais avec un mois d’exposition en plus. 500 créneaux ont été ouverts pour les scolaires, invités à réserver dès maintenant. De même que le grand public sur www.ticketnet.fr

Sandrine Grosjean
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Normandie Impressionniste 2ème Edition de avril à septembre 2013

Message par Virginie le Mar 14 Mai 2013 - 20:39

L'abbaye de Jumièges recevra des photographes en résidence

:arrow: paris-normandie.fr
14/05/13



Inaugurant les deux expositions en cours dans le domaine de l'abbaye de Jumièges - L'Eau et les Rêves et Jumièges - A ciel ouvert, respectivement consacrées à la photographie et la vidéo contemporaine et à l'art contemporain environnemental -, le président de la Seine-Maritime Didier Marie a insisté sur "la forte volonté" du Département de faire de l'abbaye "un écrin au développement de la culture photographique".

Insistant sur l'opportunité de faire découvrir cet art à un public de quelque 80000 visiteurs par an - "dont trop peu de Seinomarins", selon ses propres termes -, l'élu a rappelé qu'il s'agissait aussi d'inciter les habitants du Département à venir régulièrement sur le site de l'abbaye.
Confirmant la perspective d'un partenariat pérenne avec la Maison européenne de la photographie basée à Paris, Didier Marie a précisé que le logis abbatial, où se tient actuellement l'exposition L'Eau et les Rêves et rouvert pour la première fois au public après 39 ans de fermeture, accueillerait à l'avenir des photographes en résidence.
Jean-Luc Monterrosso, directeur et fondateur de la Maison européenne de la photographie, a déjà pris part à l'opération de cette année en assurant le co-commissariat de L'Eau et les Rêves.

L'Eau et les Rêves et Jumièges - A ciel ouvert, une opération du Département de Seine-Maritime dans le cadre du festival Normandie Impressionniste.
Jusqu'au 31 octobre à l'abbaye de Jumièges.
Entrée gratuite.

Présentation des deux expositions par Philippe Jean, adjoint au patrimoine au Conseil général de Seine-Maritime.




kitd.html5loader("flash_kplayer_58a354058bas");


Captation in situ de l'oeuvre sonore de la compositrice Cécile Le Prado, installée dans la nef centrale de l'abbaye de Jumièges.




kitd.html5loader("flash_kplayer_d32196e6b00s");
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Normandie Impressionniste 2ème Edition de avril à septembre 2013

Message par Laurent le Jeu 16 Mai 2013 - 19:09

Pour les Normands exilés en région parisienne (entre-autres), le musée Jacquemart-André propose une exposition Eugène Boudin, justement dans le cadre de "Normandie Impressionniste". Jusqu'au 22 juillet 2013.

Lien :
Musée Jacquemart-André
avatar
Laurent


Revenir en haut Aller en bas

Re: Normandie Impressionniste 2ème Edition de avril à septembre 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum